TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le Libre dans la presse ce 4 octobre 2007

jeudi 4 octobre 2007

Steve Ballmer déroule son programme devant les députés

    Steve Ballmer a été provoqué sur le fait que l’administration française multiplie les projets basés sur des logiciels libres et que les députés disposent désormais de PC sous Ubuntu. Il a estimé que « le libre est un concurrent sur de nombreux secteurs, mais qu’il peut aussi être complémentaire », que « la concurrence est une bonne chose », et qu’il « faut du pluralisme ».
  • Lire l’article sur www.zdnet.fr
  • Adobe prépare son Flash 10, nom de code : Astro

      Astro devrait présenter deux nouveautés majeures : - Le langage Hydra qui permettra aux développeurs d’écrire leurs propres filtres. Spécialisé dans les calculs graphiques, Hydra a été développé pour la manipulation et la création d’effets. (...) D’autres nouveautés seront dévoilées dans les mois à venir, aucune date pour la version finale n’étant encore annoncée. Espérons toutefois que, comme la version 10, Astro sera bien décliné rapidement pour Windows, Mac OS X et Linux.
  • Lire l’article sur Yahoo ! Actualités
  • Smack sème la zizanie dans la communauté open source

      Le fondateur de Linux a sévèrement critiqué les chercheurs en sécurité pour leur refus d’intégrer l’application Smack au noyau Linux. (...) Smack utilise le framework Linux Security Modules (LSM) qui pourrait être exploité, selon certains chercheurs, pour perpétrer des attaques sur les systèmes en utilisant du code. Les chercheurs auraient préféré voir utiliser le framework Security-Enhanced Linux.
  • Lire l’article sur www.vnunet.fr
  • La convergence fixe mobile trouve un second souffle grâce au Centrex

      Lancée au début des années 2000 par les constructeurs et les opérateurs, elle n’avait pas trouvé son public. Les applications dédiées, le Centrex et la téléphonie sur IP pourraient la relancer. (...) Seul problème, les terminaux mobiles représentent un marché hétérogène, avec des systèmes d’exploitation propriétaires sur les appareils milieu de gamme, ou partagé entre Linux, Windows, Symbian et RIM OS (BlackBerry) sur le haut de gamme. Difficile donc d’avoir une offre logicielle cohérente sur des parcs aussi distincts.
  • Lire l’article sur www.journaldunet.com
  • Virtualisation : consolider 72 machines sur quatre serveurs physiques

      Face à une forte croissance de ses besoins informatiques, la clinique Pasteur a consolidé ses 72 serveurs à l’aide des outils de VMware. A la clé : un système d’information plus fiable, réactif et bien sûr moins coûteux. (...) La clinique a ensuite migré, en janvier 2007, l’ensemble de son infrastructure sous VMware Infrastructure 3.0 pour assurer une haute disponibilité (24h/24 et 7j/7) des ressources informatiques. Aujourd’hui, 4 serveurs physiques exécutent plus de 72 serveurs virtuels (Linux et Windows) en production. Ils sont répartis sur un cluster actif/actif. Cette migration a nécessité moins de 20 jours-homme mais son budget - environ 300 000 euros - est plus conséquent du fait des fonctionnalités avancées de la nouvelle plate-forme de production. "Grâce à cette architecture, nous pouvons désormais réaliser des mises à jour matérielles - ajouter un disque dur par exemple - et logicielles sans arrêt de production grâce à une convergence de la virtualisation et du cluster", détaille le DSI.
  • Lire l’article sur www.indexel.net