TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse

samedi 4 décembre 2004

Du côté de Solaris, pas mal de mouvement actuellement. Silicon nous apprend que Sun a présenté auprès de l’Open Source Initiative une description de sa Common Development and Distribution Licence (CDDL), projet de licence open source pour Solaris 10. (...) Les deux licences (Ndlr : GPL et CDDL) ne sont pas compatibles. Ainsi des fichiers développés sous CDDL ne peuvent être juridiquement combinés avec des fichiers développés sous GPL. Un choix de Sun qui sera forcément soumis à controverse, mais devrait permettre de maintenir une frontière, même ténue, entre deux univers, Linux et Unix.

01Net porte son attention sur une hypothèse avancée par le New York Times selon laquelle IBM pourrait de séparer de son unité PC. On lui prêtait l’intention de se lancer dans la vente d’ordinateurs sous Linux, il pourrait ne pas en être ainsi. (...) Si la rumeur venait à se confirmer, elle mettrait en retrait de la scène le créateur du PC, dans les années 1980, et actuel numéro 3 mondial du secteur. En France, dans un marché pourtant en forte progression au troisième trimestre 2004 (+ 16,2 % de ventes comparé au même trimestre de l’année précédente, selon le cabinet IDC), IBM enregistre un maigre + 1 %, et ne figure pas sur le podium, distancé respectivement par HP, NEC CI, Dell, Acer. Le Gartner crédite Big Blue de seulement + 2,6 %, le classant ainsi au 5 e rang des constructeurs de PC en France.

XRings nous explique comment installer des outils Unix avec Fink sur l’OS d’Apple, lointain cousin de GNU/Linux. Mac OS X est conçu sur les bases de FreeBSD 4.4, une distribution libre de droits d’Unix.Il n’est donc pas étonnant qu’il soit déjà pourvu de la plupart des outils de base de ce formidable système d’exploitation. Cependant, les versions livrées par Apple ne sont pas les plus récentes ou les plus utilisées dans le monde Unix, et il est possible d’en installer d’autres bien plus puissantes, voir même d’étendre considérablement les possiblités du système...

Le Journal du Net s’intéresse à Xen, "outil Open Source pour concurrencer VMWare et Microsoft Virtual Server". Cet outil de virtualisation sera distribué dans les prochaines versions de Red Hat Fedora et Novell SuSE Linux. (...) Or, si Xen supporte les principales distributions Linux du marché tels Red Hat, SuSE, Debian ou Mandrake, il ne peut gérer les systèmes Windows à cause de son architecture. ’Cette barrière pourrait être levée à l’avenir grâce à la prochaine génération des puces Intel et AMD qui faciliteront le support de systèmes d’exploitations non-modifiés’, confiait Ian Pratt à CRN.

Toujours dans le Journal du Net, la publication régulière des principales failles du 20 novembre au 2 décembre 2004, avec K-Otik.com. Aujourd’hui également : Cyrus IMAP, Microsoft WINS, SDK / JRE et X Window System.