TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse

vendredi 10 décembre 2004

Gil Shwed : "Je ne pense pas que Linux et Unix soient exempts d’erreurs. Mais si vous observez le niveau de sophistication, je reste persuadé qu’Unix et Linux sont moins complexes que Windows".

Même si c’est essentielleemnt la conversion de PalmSource à Linux qui occupe le terrain de l’information ce vendredi, 01Net titre "TruCluster dans HP-UX : trop compliqué pour HP". Et déplore que le constructeur n’ait pas tenu une promesse formulée il y a 3 ans, au moment du rachat de Compaq : "il ferait converger le meilleur de Tru64, l’Unix de Digital, avec son propre HP-UX". Raison invoquée : "L’abandon de TruCluster permet d’avancer de près d’un an l’intégration de fonctions cluster dans HP-UX. Grâce à Veritas, le nouveau système de fichier sera désormais disponible dès l’année prochaine dans HP-UX 11i v.2, alors qu’il était attendu dans la version 3 en 2006."

Le magazine en ligne Les Nouvelles nous apprenent que Linux est de nouveau menacé par des images "piégées". "Cette nouvelle faille frappe le composant imlib 1, très utilisé sous Linux par les outils graphiques. Cette librairie avait déjà été mise en cause dans une faille similaire en septembre dernier, en même temps qu’une autre vulnérabilité du même type, toujours pour Linux."

Le Monde Informatique apporte quelques informations supplémentaires sur le report du vote de la directive relative à la brevetabilité des logiciels en 2005, alors sous présidence luxembourgeoise : "depuis quelques mois, le camps des opposants à la directive du Conseil avait vu grossir ses rangs. L’Allemagne, la Hollande, puis la Pologne l’avait en effet rejetée. Dernière opposition en date : les défenseurs du logiciel libre, Linus Thorvald, père de Linux, en première ligne. Une suite de désaffection qui avait fait perdre la majorité aux « pro-directive »."

Et une histoire de rachat pour terminer la revue de presse du jour, relayée par le Journal du Net, qui titre : "L’éditeur français Okyz s’offre à Adobe en un temps record". Sa gloire : "avoir développé une technologie propre - Raider3D - qui a profondément modifié le monde de la collaboration 3D, facilitant les échanges de données entre plates-formes, que celles-ci soient Unix, Linux, PC ou Mac". Combien ? "Okyz est absorbé par Adobe, pour un montant non communiqué".