TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse

mercredi 19 janvier 2005

VNU : Linux de plus en plus résistant aux attaques

    Les systèmes d’exploitation Linux sont de plus en plus difficiles à pirater, selon les résultats d’une étude menée par des experts en sécurité. (...) Pour obtenir les résultats de 2004, une équipe de chercheurs a mis sur le Réseau ce qu’elle appelle des "pots de miel", soit dix-neuf machines sous Linux et quatre sous Solaris réparties dans huit pays. Ces ordinateurs connectés à Internet, mais non équipés des mises à jour de sécurité, constituent ainsi des cibles idéales pour les hackers.
  • Lire l’article
  • Réseaux et Telecom : HP rénove l’ensemble de sa gamme Integrity

      Quelques clients heureux, un calendrier de développements qui tient la route, un catalogue de plus de 3000 applications certifiées, des taux de croissance de 500 % en 2004, HP cherche visiblement à montrer qu’Itanium entre désormais dans une nouvelle ère a l’occasion de l’annonce mondiale de la disponibilité de ses machines haut de gamme Integrity dotées de la dernière version du processeur 64 bit d’Intel, le Madison 9M cadencé à 1,6 GHz. (...) Plusieurs nouveautés sont à noter au niveau des plates-formes, à commencer par la disponibilité sur plate-forme Itanium de la version de production d’OpenVMS (v8.2), destinée à faciliter la transition des clients actuels des serveurs Alpha. SuSE Linux ES (avec un noyau Linux 2.6) est également disponible.
  • Lire l’article
  • Samizdat : Copyleft Attitude : une communauté inavouable ?

      Copyleft Attitude est né de l’observation et de la pratique de l’Internet. Observation aussi de ses acteurs les plus en phase avec l’intelligence propre au net : les informaticiens en réseau qui utilisent et créent des logiciels libres. Au coeur de ces communautés, un principe fort simple : droit de copier, diffuser et transformer les logiciels avec l’interdiction d’en faire un usage exclusif. C’est le projet GNU initié par Richard Stallman en 1984 avec la Free Software Foundation. Le logiciel libre le plus connu issu de ce projet est sans doute celui qu’il n’a pas créé : GNU/Linux, initié par Linus Torvalds.
  • Lire l’article
  • Phonetik : SipX, un autocommutateur IP open source

      Un groupe de développeurs Open Source, réunis au sein de SIPFoundry, vient de publier les premières versions compilées de son autocommutateur IP libre pour Linux. Ce PABX se nomme SipX et fonctionne, comme son nom l’indique avec des téléphones utilisant le protocole standard SIP - Session Initiation Protocol. Le logiciel est largement le fruit des développements de Pingtel, un fournisseur de solutions SIP qui a décidé de publier courant 2004 le code source de ses applications. Il s’est depuis attiré une communauté solide de développeurs. SipX fournit la plupart des services d’un PABX traditionnel et peut s’interfacer avec des passerelles voix sur IP pour interagir avec le réseau téléphonique commuté.
  • Lire l’article
  • Silicon : IBM rejette la plate-forme Sun Solaris 10 sur x86

      Jugeant le marché Solaris 10 sur x86 trop limité, IBM a refusé de tester, certifier et supporter ses applications d’entreprise sur ces plates-formes. (...) La décision d’IBM peut aussi n’être qu’une stratégie réfléchie, avec une prévision d’investissement liée à un point d’équilibre que Solaris 10 n’a pas encore atteint...

      Le marché reste sceptique sur ce point ! Solaris 10 dispose d’arguments solides, technologiques mais aussi marketing, avec en particulier sa gratuité et le support en mode natif des applications Linux.

  • Lire l’article
  • Mandrakesoft gagne sa vie en entreprise

      Après deux ans de difficultés, l’éditeur retrouve la croissance et les bénéfices, grâce à une orientation entreprise plus nette. (...) Les revenus et la trésorerie se sont d’ailleurs bien améliorés. Avec un chiffre d’affaires de 5,2 millions d’euros et un résultat net de 1,4 million en 2003, Mandrakesoft a pu racheter une partie de sa dette. Cette dernière ne s’élève plus qu’à quelque 1,4 million d’euros, après avoir culminé à 14 millions en 2001. « Ces contrats entreprise étaient les premiers de ce type pour nous, et nos prévisions nous permettent d’espérer multiplier ce résultat par six ou huit », prédit François Bancilhon.
  • Lire l’article