TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse

mercredi 23 février 2005

Thunderbird 2.0 rivalisera avec Outlook fin 2005

    Le logiciel de messagerie de la fondation Mozilla se distingue de son concurrent propriétaire par sa gratuité et son support de Linux et MacOS en plus de Windows. (...) A fonctionnalités identiques, Thunderbird 2.0 présente deux avantages de taille par rapport à son concurrent propriétaire : l’absence de coût de licence (contre 140 euros TTC pour Outlook) et le support des principaux systèmes d’exploitation (Windows, Mac OS X et Linux). De plus, en associant la suite de la fondation Mozilla (Thunderbird et Firefox) à OpenOffice.org 2.0, les entreprises disposeront pour la première fois fin 2005 d’une alternative open source et gratuite au couple Office (env. 500 euros TTC pour la version standard) et Outlook.
  • A lire sur Indexel

    Windows Server 2003 mieux que Enterprise Serveur de Red Hat ?

      Une étude menée par le docteur Herbert Thompson de la compagnie Security Innovation et par le docteur Richard Ford de l’Institut de Technologie de Floride démontre la supériorité de Windows Server 2003 sur Enterprise Server 3, le serveur Linux Red Hat. (..) La communauté Linux a bien évidemment réagi aux conclusions de cette étude. Paul O’Malley, de l’Irish Linux User Group : "Comme ce rapport n’est pas rendu public, il n’est pas possible d’examiner les méthodes utilisées pour affirmer ces résultats. Je suis sûr que la communauté Linux va lire attentivement ce rapport quand il sera disponible et le soumettre à la même analyse critique que les rapports du même type que nous avons rencontrés par le passé."
  • A lire sur Le Lézard

    Comprendre les plates-formes .net et J2EE

      Questions-clés, définitions, liens utiles, acteurs, chiffres et citations : l’essentiel de ce qu’il faut savoir en un coup d’oeil. (...) A la différence de .Net qui, par essence, se limite à Windows, J2EE est portable d’un système d’exploitation à l’autre. Un point qui, dès l’origine, a été mis en avant par Sun comme l’une des principales valeurs ajoutées de son infrastructure. Initialement, Java a d’ailleurs été élaboré pour répondre précisément à cet enjeu. Dans la même logique, J2EE facilite également le portage d’une application Java entre serveurs d’applications, pour peu que ces derniers répondent aux spécifications définies par Sun dans ce cadre. Malgré son caractère mono-système d’exploitation, .Net offre un avantage de taille sur J2EE : son noyau permet d’exécuter des applications développées dans n’importe quel langage, à partir du moment où Microsoft a décidé de le supporter. C’est notamment le cas avec le Python ou encore le Cobol.
  • A lire sur Solutions JDNET

    Un téléphone mobile qui fait PC de poche sous Linux

      Ce téléphone mobile S101 / S101K n’est pas des plus petits, mais on comprend mieux pourquoi lorsqu’il s’ouvre en deux : un petit clavier de PC entier y est logé, avec son écran associé. (...) Dans le coeur de la bête, un CPU Xscale 400 Mhz, et 64 Mo de mémoire partagée. Ces spécifications alléchantes doivent néanmoins être nuancées : le téléphone est censé avoir Outlook, sur Linux, avec des touches Windows sur son clavier ?
  • A lire sur PC Inpact

    Sortie de Templeet 3.0

      La version 3 de Templeet est sortie juste avant la trêve dominicale de LinuxFr. Templeet est un moteur de templates comme Smarty ou ModeliXe, mais se caractérise par une gestion avancée des méthodes de cache. (...) Cette nouvelle version apporte notamment la gestion des templates génériques, c’est à dire un template gérant tous les fichiers avec la même extension, et la possibilité de gérer en natif les images au sein de Templeet (auparavant, Templeet pouvait écrire une image mais pas la renvoyer directement au butineur).
  • A lire sur LinuxFR

    SCO Group menacé de radiation du Nasdaq

      L’éditeur américain SCO Group risque de disparaître de la liste du Nasdaq dès le 25 février. Motif : il a enfreint une des principales règles de ce marché américain, en n’ayant toujours pas présenté son rapport annuel aux instances boursières, alors que son exercice s’est terminé le 31 octobre 2004. Pour expliquer ce retard, SCO invoque un problème sur l’allocation de stock-options.
  • A lire sur ZDNet

    Ubuntu hoary : La Debian du peuple !

      À première vue, pas de grande différence à l’installation entre une Debian Sarge et une Ubuntu. En effet celle-ci suit le même processus d’installation et de détection de matériel. Par contre, la différence se situe plutôt lors du choix des paquetages installables et du noyau utilisé (ici un 2.6.10) Gardez tout de même en mémoire que l’Ubuntu hoary est encore en version de test, la version finale devrait être disponible début avril 2005...
  • A lire sur