TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse

lundi 28 novembre 2005

Les navigateurs Internet font alliance contre le ’phishing’

    Internet Explorer, Firefox, Opera et Konqueror veulent envoyer un message fort à l’internaute pour qualifier les sites qu’il visite et l’avertir du danger. (...) Le projet des éditeurs de navigateurs consiste donc à associer un indicateur visuel simple (vert) aux sites de marques qui présentent un certificat numérique de ’haute assurance’. Une icône spécifique sera aussi affichée dans la barre d’adresse lorsque l’internaute est sur une page SSL sécurisée. "Nous voulons montrer aux utilisateurs un affichage spécifique pour indiquer s’ils sont sur un site réputé, par opposition à ceux qui se déguisent en un autre", a confirmé George Staikos, développeur sur le KDE Linux/Unix ’open source’.

- www.silicon.fr


Microsoft falsifie un document officiel en faveur de Linux

    Microsoft a avoué avoir demandé que toutes références au Logiciels Libres soit enlevées du document présenté la semaine dernière à la conférence du sommet mondial de la société de l’information des Nations Unies. La Free Software Foundation Europe (FSFE) n’apprécie pas du tout ce geste. Alors même qu’elle était dans les participants, elle ne fut pas avertie du changement. La Free Software Foundation Europe a réagi en qualifiant cette manipulation d’information d’acte de "propagande de Microsoft ". La seule note qui a été laissée et néanmoins modifiée fut que Linux est un logiciel, modèle open source est - anti commercial - (ils devraient demander l’avis de RedHat)

- www.quebecos.com


Portable à 100 dollars : avec Red Hat

    Présenté en grande pompe à l’occasion du récent Sommet Mondial sur la Société de l’Information de Tunis, celui qu’on a surnommé "le portable à 100 dollars" se laisse découvrir petit à petit. On savait déjà que l’organisation qui préside à son élaboration avait refusé l’offre d’Apple de l’équiper en systèmes d’exploitation MacOSX ; on apprend aujourd’hui qu’en fait, il tournera sous Linux, en l’occurrence une distribution fournie par Red Hat.

- www.generation-nt.com


Opera corrige deux failles critiques dans son navigateur

    L’éditeur norvégien du navigateur Opera publie une mise à jour de sécurité, Opera 8.51, qu’il recommande fortement d’installer. Elle corrige deux problèmes qualifiés d’« extrêmement critiques » par la société Secunia, spécialiste de la sécurité. Le premier affecte les versions 7 et 8 du logiciel, exécutées sur des ordinateurs tournant sous des OS basés sur Linux (dont Red Hat Enterprise 4), FreeBSD ou Solaris.

- www.lexpansion.com


Stratégies financières sur l’évolution de l’architecture Google

    Google doit faire face à un challenge auquel nulle autre entreprise est confrontée : servir des centaines de millions de requêtes par jour. Pour y parvenir, le besoin en terme de puissance de calcul est colossal. Aucune machine ne peut à elle seule effectuer ce travail. C’est une des raisons qui a pousser Google à concevoir un index distribué : des milliers de machines se répartissent cette charge. (..) Au niveau de l’acquisition, il est assez simple d’identifier le meilleur rapport performance CPU/prix, mais d’autres éléments sont à prendre en compte : prix de la carte mère, alimentation, et tout autre composant matériel permettant de faire fonctionner la machine. D’un point de vue logiciel, un OS gratuit a été choisi (Linux). Le coût de fonctionnement prend en compte la consommation électrique, l’espace requis en salle machine, la maintenance (le personnel), le taux de pannes... Ces savants calculs ont abouti au système actuellement en fonctionnement, qui a priori a donné entière satisfaction... jusqu’à présent. Avec les nombreux nouveaux services que Google annonce régulièrement (Google Analytics, Google Base...), les besoins en terme de puissance de calcul se sont accrus, le système atteint ses limites : combien de dizaines de milliers d’ordinateurs faut-il ? Un datacenter ne peut croître indéfiniment. Il semblerait que les choix initiaux aboutissent à une remise en cause de l’existant : désormais il existe des systèmes bien plus performants pour un coût total nettement inférieur. D’où vient ce miracle ? D’un outsider : Sun.

- www.webrankinfo.com