TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse

mardi 29 novembre 2005

L’opposition entre Microsoft et l’open source rebondit après le sommet de Tunis

    La Free Software Foundation accuse Microsoft de l’avoir censuré dans un texte présenté lors du SMSI de Tunis. Des passages de son intervention sur l’influence des logiciels libres sur le marché auraient été supprimés. (...) Microsoft a aussi réclamé la suppression d’une référence à Linux, car « c’est une spécificité - anticommerciale - très particulière du paysage de l’open source ». Ces commentaires ont été déposés fin septembre sur le blog du comité de rédaction. Pourtant, Georg Greve, le président de la FSFE, qui participait à la conférence initiale, soutient qu’il n’a eu connaissance de ce blog que la semaine dernière. Selon lui, il s’agit d’un acte de « propagande ».

- Yahoo Actualités


Un rédacteur en chef a testé l’encyclopédie libre Wikipédia

    Un rédacteur en chef étasunien s’est amusé à tester l’encyclopédie libre. Essai concluant. (...) Certains textes laissent parfois à désirer ? « Mieux vaut allumer une bougie que maudire la lumière », vous rétorqueront les wikipédistes (en citant la source confucéenne du dicton, bien entendu. Car, a priori, la famille Wiki ne vole pas.) Autrement dit : si l’article n’est pas bien, il ne tient qu’à vous de l’améliorer. Sans oublier de commenter vos modifications dans l’espace de dialogue ad hoc. Et c’est précisément ce qu’ont fait des dizaines d’utilisateurs avec le texte de Jacobs, en faisant preuve d’un certain esprit journalistique. Au point que le style lui-même de l’article est devenu l’objet dans commentaire au bout de 36 heures. Pour preuve, cette remarque dépitée - et un brin paradoxale - du contributeur nommé « Hajor » : « Au niveau de l’écriture, ce n’est plus un article, c’est de l’encyclopédie ! » Et plus tard, un autre utilisateur rappelle aux wikipédistes que le texte n’est pas destiné à la gazette des utilisateurs de Linux. Il est vrai que certains termes informatiques complexes commencent à faire leur apparition.

- www.lecourrier.ch


Windows et Linux mettent le turbo sur le marché des serveurs

    Linux et Microsoft Windows continuent d’enregistrer une forte progression sur le marché des OS pour serveurs, d’une année sur l’autre, largement supérieure à celle du marché lui même. (...) Selon IDC, les revenus des serveurs Linux ont progressé au troisième trimestre de 34,3%, et 20,5% en unités. Concernant Windows, la progression des revenus serait de 17,7%, et 15,3% en unités.

- www.silicon.fr


Paris va à l’école du logiciel libre

    La Ville, qui va consacrer 160 millions d’euros à son développement informatique d’ici à 2007, poursuit sa migration vers le logiciel libre, notamment dans les établissements scolaires. (...) « L’idée maîtresse dans ce dossier, c’est la recherche d’une plus grande indépendance vis-à-vis des fournisseurs. Cependant, nous avons opté pour une approche pragmatique », commente Philippe Schil, directeur de la toute jeune Direction des systèmes et technologies de l’information (DSTI) de la Ville. « Nous ne faisons pas du libre pour faire du libre. Nous introduisons le logiciel libre là où cela a du sens. »

- www.01net.com