TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse aujourd’hui

mardi 8 février 2005

PalmSource a finalisé son acquisition de China MobileSoft pour 16 M dollars

    L’acquisition de CMS, qui avait été annoncé le 8 décembre dernier, va permettre à PalmSource d’élargir sa gamme de produits à tous les téléphones et appareils mobiles quelque soit leur prix et non plus seulement le haut de gamme, son principal marché jusqu’à maintenant, a précisé le directeur marketing Europe, Jean-Marc Holder lors d’une conférence de presse à Paris. (...) M. Holder a aussi confirmé la préparation d’une nouvelle version de Palm OS, basée sur Linux, plateforme sur laquelle travaille déjà CMS.
  • A lire sur TSR.ch

  • Claude Amenc : "Il y a du très bon dans les deux mondes, Open Source et propriétaire"

      Le DSI de l’école de management détaille au Journal du Net ses grands chantiers actuels : cyper campus, bibliothèque digitale... et justifie ses choix de technologies. (...) Déclaration : "Je suis positif face à ce mouvement, j’ai de la sympathie pour lui. L’utilisation de ces techniques n’est pas totale chez nous parce que nous étions déjà très Microsoft et IBM Websphere. Nous disposons de trois machines Linux pour les frontaux Web dédiés aux applications et nous utilisons le serveur d’applications Tomcat. Notre orientation initiale était de travailler en Java, pour avoir accès à des communautés larges. Le choix de .Net s’est fait pour des raisons conjoncturelles. Quand on bâtit une architecture, on dispose d’une certaine liberté mais aussi de contraintes car d’autres parties fonctionnent déjà avec d’autres systèmes d’exploitation...Il y a du très bon dans les deux mondes. Si l’on part d’une page blanche, on peut faire des choses complètement en Open Source et, avec des contraintes, on peut faire des moyennes et trouver un juste milieu."
  • A lire sur JDNet

  • Trolltech va publier Qt 4 pour Windows sous double licence

      Trolltech, l’éditeur de la bibliothèque multiplateforme Qt (prononcer « cute »), va publier Qt4 sous double licence GPL et propriétaire à l’instar de la version Qt pour GNU/Linux et Mac OS X. Après GNU/Linux et Mac OS X, c’est le dernier bastion, la plateforme Microsoft Windows, dominée par le logiciel propriétaire, qui se voit doté d’une bibliothèque graphique riche et mature sous licence GPL.
  • A lire sur LinuxFR

  • Timide entrée des logiciels libres à Paris

      Un coin dans le monopole de Microsoft qui équipe les 18 000 postes de la ville. (...) près des mois de discussions et de rapports divers, la mairie a confirmé hier en Conseil de Paris une politique modeste en faveur de ces programmes nés de la coopération de milliers de développeurs dans le monde : si la ville a bien décidé de se débarrasser progressivement d’une partie des logiciels de Microsoft (aujourd’hui majoritaires sur les 18 000 postes de la municipalité), il n’est pas à l’ordre du jour de remplacer les Windows, Office (traitement de textes, tableurs...) et autres Explorer (navigateur) par leurs équivalents « libres » comme Linux, OpenOffice ou Firefox. Pour la firme de Bill Gates, qui avait proposé jusqu’à 60 % de ristourne sur ses produits pour ne pas perdre le marché parisien, c’est pour l’heure une petite victoire.
  • A lire sur Libération

  • L’open source veut forcer le barrage des PC

      Solutions Linux s’est tenu la semaine dernière. Le salon a montré les timides avancées de l’open source vers la bureautique. (...) Chez les éditeurs, les objectifs sont mesurés. « La Fnac a vendu 1 400 exemplaires de SuSe Linux Pro [la version grand public, NDLR] depuis la mi-décembre, constate François Chazalon, directeur marketing de Novell France. Nous sommes sur un rythme de 400 par mois, qui devrait augmenter à mesure que nous recrutons des distributeurs. » L’éditeur cherche ainsi à s’associer avec Surcouf, Darty et Boulanger. (..) Dans cette logique, beaucoup ont les yeux de Chimène pour Open Office. La version 2, présentée en avant première à Solutions Linux, promet de lever la plupart des incertitudes quant à sa richesse fonctionnelle et à sa compatibilité avec les formats MS Office. L’aspect général se fond mieux dans l’interface Windows, et elle dispose désormais d’un gestionnaire de données visible, capable de récupérer un grand nombre de formats de stockage, en particulier Access. Ces données sont accessibles pour l’ensemble des modules de la suite.
  • A lire sur 01Net

  • Linux : Red Hat, Novell, IBM et les autres... au Linux World Conférence & Expo à Boston

      L’événement Linux le plus attendu au niveau mondial est sans doute le Linux World Conférence & Expo, qui a lieu la semaine prochaine aux Etats-Unis. Un rendez-vous incontournable pour tous les acteurs du monde de l’open source, publics et privés, où seront présents des sociétés comme Red Hat, le leader du secteur, Novell, un spécialiste Linux, IBM, Intel, Veritas, AMD et bien d’autres.. (...) Linux, qui évolue progressivement sur le marché des PC et des serveurs, pourrait donc s’affirmer comme un produit alternatif, mais ce n’est pas si évident que cela. Reste la question des brevets empruntés par Linux à soulever. Dans une interview accordée à Boursier.com il y a peu, Microsoft ne se disait pas ’inquiet’ en regardant les +26% de croissance réalisés par Linux, contre +22% pour le géant informatique. Le système d’exploitation libre de droit, gratuit et évolutif publiquement ne serait donc pas encore assez mature pour effrayer Windows... qui détient pas moins de 90% de parts de marché dans les PC.
  • A lire sur Boursier.com