TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse ce 18 janvier 2007

jeudi 18 janvier 2007

Sun : le Solaris nouveau est arrivé ! (silicon)

  • Nouvelle version, nouveaux services, nouvelle tarification du support, sécurité renforcée, et nouvelle stratégie marketing, Solaris, le système d’exploitation Unix ouvert et gratuit de Sun, veut séduire à tout prix... (...) Indéniablement, Solaris séduit, par sa puissance, sa stabilité, son très haut niveau de sécurité, ainsi que sa double orientation, horizontale - Solaris est une alternative de poids aux OS serveurs comme Windows ou Linux - et verticale face à AIX ou HP-UX.

eZ Publish 3.9 : des nouveautés pour les entreprises (Journal du Net)

  • De nombreuses fonctionnalités dédiées aux professionnels ont été ajoutées. Parmi lesquelles le "front and editing". L’objectif est de supprimer l’éternel back office en accédant directement depuis le site aux fonctions de gestion de contenu.

Firefox 2 / IE 7 : trois mois après, le bilan (Journal du Net)

  • Selon Benchmark Group - éditeur du Journal du Net, 33,2% des internautes français sont équipés d’Internet Explorer 7, contre 7,5% pour Firefox 2.0. Ces chiffres ont été établis sur la base de 7 millions de visiteurs uniques (source Nielsen / NetRatings) des lecteurs du site grand public Linternaute.com en janvier 2007. (...) Par rapport au mois de septembre 2006, c’est-à-dire avant la sortie de Firefox 2 et d’IE 7, le navigateur Open Source perd même du terrain.

Des logiciels libres pour les lycées publics bretons (LinuxFR)

  • La région Bretagne annonce que 4750 ordinateurs ont été équipés avec la suite de logiciels libres Free-Eos dans les lycées publics bretons en 2006. Sur le site du Conseil Régional, on peut lire : "La Région équipe les ordinateurs des lycées bretons de la suite bureau libre Open Office depuis 2003". Aujourd’hui, les ordinateurs des lycées bretons sont équipés de la suite Bureau libre Free-Eos qui comprend notamment la suite bureautique OpenOffice.org, le navigateur Mozilla Firefox et la messagerie Thunderbird.

Du portage de KDE 4 sur Mac OS X (QuébecOS)

  • KDE/Mac est la collection d’applications de KDE qui tournent nativement sur Mac, incluant les sous-couches technologiques, librairies, etc. qui fond que les applications de KDE fonctionnent. Il y a seulement quelques différences entre KDE/X11 et KDE/Mac. Plus spécifiquement, les appets de bureau, comme KWin et Plasma, ne seront pas présent pour Mac. La raison est que les fonctionnalités de KWin et de Plasma existent déjà dans OS X sous d’autres formes, et ré-implémenter ceux-ci causerait trop de divergences pour les autres applications dédiées à Mac. Dans cet instances, l’équipe KDE a décidé de ne pas porter l’espace de travail présent dans KDE/X11 sur Mac.

Les processeurs d’Intel facilitent la virtualisation sous Linux

  • Lors de la dernière conférence Linux Australia, Jeff Dikes, ingénieur chez Intel, a expliqué que les extensions Intel VT supportent des « environnements invités totalement virtualisés tout en leur laissant l’ensemble des instructions x86 ». Ce qui, concrètement, permettrait de faire tourner un noyau Linux sans aucune modification dans un environnement virtualisé sur un seul processeur au coeur d’un serveur. Et si Linux est le système hôte, « les systèmes d’exploitation invités s’intègreront à l’interface habituelle de l’utilisateur, sans différenciation ».

L’open source pourrait avoir une incidence essentielle sur la compétitivité du secteur européen des TIC (CORDIS Nouvelles *)

  • « L’Europe étant depuis toujours moins capable que les États-Unis de susciter l’émergence de nouveaux fabricants de logiciels, en raison de la carence de capital-risque et d’une moindre tolérance au risque, la forte représentation européenne relevée parmi les concepteurs de FLOSS constitue une occasion unique de permettre l’éclosion de nouveaux fabricants de logiciels et de se rapprocher de l’objectif de Lisbonne visant à faire de l’Union l’économie de la connaissance la plus compétitive d’ici à 2010 », exposent les auteurs du rapport, qui a été réalisé à la demande de la DG Entreprises et industrie de la Commission européenne.

    (CORDIS Nouvelles est un service en ligne de nouvelles quotidiennes fourni par CORDIS, le service d’information officiel de l’Union européenne sur la recherche et l’innovation.)

La nouvelle ’box’ de Neuf Cegetel est prête pour la fibre. Vraiment ? (Silicon)

  • Comme pour l’EasyGate, le logiciel embarqué de la Neuf Box est majoritairement basé sur l’Open Source et sur Linux 2.6. Les sources concernées par la licence publique générale seront mises à la disposition de la communauté de développeurs via un site Internet dédié. Ce site permettra à ceux qui le souhaitent de proposer de nouveaux programmes. Depuis l’interface Web de la Neuf Box, les utilisateurs auront accès aux applications, logiciels ou programmes validés par Neuf Cegetel. Ils pourront ainsi les installer sans contrainte, un espace mémoire ayant été prévu à cet effet.