TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse ce 2 novembre 2006

jeudi 2 novembre 2006

"PC à 100$ en fabrication d’ici les prochaines semaines", www.branchez-vous.com.

    Les PC à 100$, qui font partie du projet One Laptop Per Child (OLPC), commenceront à être fabriqués d’ici les prochaines semaines par la firme taïwanaise Quanta Computer. (...) Ces ordinateurs - qui risquent davantage de se vendre 130$ pour les premières années de production - comportent un microprocesseur cadencé à 500 MHz ainsi qu’une mémoire vive de 128 mégaoctets. Au lieu d’un disque dur, les PC de Quanta disposent d’une mémoire Flash - moins énergivore - de 512 mégaoctets.

"Scoop : Xavier Niel d’Iliad/Free répond aux détracteurs de la Free Software Foundation", J. Berrebi.

    Vous avez du certainement lire ces dernières heures des articles indiquant que la FSF (Free Software Foundation) portait plainte contre Iliad/Free pour contrefaçon (...) J’ai contacté immédiatement Xavier Niel pour lui demander des détails sur cette affaire. (...) pour mémoire la Freebox est proposé (en prêt) aux abonnés depuis 4 ans (et non 2 ans), Free aide/héberge/finance un nombre incalculable de projets libres, il y a un nombre de geeks libriste au m2 dans les locaux de Free imbattable en France, quelqu’un croit-il vraiment que ces 10aines de personnes se permettraient de faire quelque chose de contraire à la GPL v2 alors qu’ils sont probablement les premiers contributeurs du libre en France ?.

"Firefox 2 et l’Ile-de-France : Qui veut économiser des millions ?", www.neteco.com.

    "Mozilla Europe, basée à Paris, participe de l’entretien et de l’amélioration constante d’un logiciel gratuit, open source et de grande qualité. C’est la raison pour laquelle nous leur avons proposé que cette soirée festive soit organisée par la Région." (...) Dans cet esprit, le Conseil a installé nativement Firefox dès la version 1.0 mais a attendu la soirée de lancement de la V2, le 26 octobre 2006, pour officialiser l’intégration du navigateur web open source sur l’ensemble de ses 1500 postes.

"Eric Soares doit sortir Ingres de l’oubli", www.usinenouvelle.com.

    Il va falloir de l’imagination à Eric Soares pour imposer Ingres sur le marché des bases de données. (...) Cette ancêtre des bases de données relationnelles, vieille de plus de vingt ans, doit y trouver une nouvelle jeunesse. (...) Reste que le modèle open source doit encore convaincre les entreprises. Et la route est semée d’embûches par les éditeurs traditionnels.

"Publication d’une nouvelle version de GRASS", LinuxFR.

    GRASS 6.2.0 vient de sortir ce mardi 31 octobre 2006. GRASS (Geographic Resources Analysis Support System) est un Système d’Information Géographique pour l’analyse et la gestion des données spatiales. Il permet également l’analyse d’image, la production de carte et de graphique, la modélisation spatiale et, bien sûr, la visualisation. Grass est utilisé principalement dans les universités à travers le monde, mais également par des sociétés commerciales.

"Bookmarks : Yahoo ! choisit d’utiliser Symfony", LinuxFR.

    Yahoo ! a récemment rendu publique la prochaine version de son outil de gestion des marques-pages. C’est bien entendu plein d’AJAX et en version bêta. (...) Yahoo ! a choisi d’utiliser le framework d’application web PHP5 Symfony pour développer cette application qui supporte quelques 20 millions d’utilisateurs dans 12 langages...

"Un master universitaire sur les formats XML", Formats Ouverts.

    Il s’agit d’une formation de niveau master centrée sur le XML et le document électronique. Elle a été lancée à la rentrée 2004 par l’université Charles-de-Gaulle Lille 3, au sein du GRAPPA. (...) C’est une formation de nature professionnelle qui s’appuie sur des enseignements d’informatique (150 heures sur les technologies XML en première année, représentation électronique de documents et usage) et de documentation.

"Avec Apollo, Adobe libère les applications Web du navigateur", www.lexpress.fr.

    Ce logiciel client permettra d’exécuter une application Internet sur un ordinateur sans besoin de navigateur ou de connexion permanente. (...) Le concept est le même sauf que les applications ne seront pas écrites en Java mais en Flash, HTML, Javascript, etc. L’autre différence importante est qu’une application Apollo fonctionnera de la même façon sur Windows, Mac et pour tous les autres systèmes d’exploitation supportés, ce qui n’est pas le cas pour Java. Les machines virtuelles étant différentes pour chaque système mais aussi pour chaque plate-forme (PC, agenda de poche, téléphone, etc.). Enfin, avec Apollo, nous visons les développeurs d’applications Web 2.0, qui ont déjà l’habitude de travailler avec les différents standards et langages de scripts Internet.

"Lukas Hertig (SWSoft) : "La virtualisation intégrée au système d’exploitation offre de meilleures performances"", Journal du Net.

    Le deuxième acteur du monde de l’Open Source à venir concurrencer Microsoft Virtual Server et VMware ESX, s’appelle OpenVZ. Contrairement à ses concurrents, Xen inclus, il mise sur une intégration forte avec le système. (...) "Que ce soit chez Xen, Microsoft ou VMware, il s’agit à peu près de la même technologie appelée para-virtualisation. Cette virtualisation du matériel avec des instructions additionnelles est moins performante que la virtualisation au cœur du système d’exploitation mais elle offre d’autres avantages. Aujourd’hui, nous ne proposons que du Linux sur du Linux ou du Windows sur du Windows. Avec VMware par exemple, il est possible de virtualiser du Linux sur du Windows ou l’inverse."