TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse ce 23 septembre 2004

jeudi 23 septembre 2004

(...) Cette stratégie, ce n’est autre que le président Jonathan Schwartz qui l’a détaillée au cours d’une conférence de presse aux Etats-Unis. La sortie du système d’opération Solaris 10, prévue avant la fin de l’année, sera l’occasion d’une offensive destinée à récupérer des parts de marché perdues, notamment chez les grands groupes financiers, au profit de Red Hat".

ZDNet s’intéresse au marché des services aux logiciels libres, lequel arriverait à "matûrité". Ce verdict est en réalité dressé par le "cabinet de conseil Pierre Audoin Consultants, qui vaut surtout pour la France et l’Allemagne". "Selon Pierre Audoin Consultants, les projets initiés par l’Administration ont donc largement popularisé les logiciels libres auprès des entreprises. Mais, au-delà des annonces, le nombre de projets concrets autour des programmes non propriétaires semblent encore largement minoritaires."

"Plus d’un million de téléchargements pour Firefox 1.0", se réjouit la rédaction de 01Net. La "Fondation souhaitait passer la barre du million de téléchargements de la pré-version 1.0 en moins de dix jours. Le pari est plus que gagné : avant le délai imparti, Firefox affiche déjà 1,316 million de téléchargements".

"Un chemin semé d’embûches", peut-on lire sur MacGénération, revenant sur l’évolution tumultueuse du navigateur opensource Camino, disponible pour MacOS X uniquement et basé sur le moteur Gecko de Mozilla. Et d’annoncer "la prochaine mise à jour majeure, Camino 0.9", qui sera "disponible vers la fin de l’année. Elle inclura un nouveau système d’onglets, un panneau de préférences revu et bon nombre d’optimisations".

"IBM et Avaya travaillent ensemble à des applications vocales", nous apprend ITR Manager. La première phase de l’accord entre les deux société concerne le logiciel Avaya de libre-service pour centre de contacts - Avaya Interactive Response - et le produit IBM WebSphere Voice Server 5.1. Avaya suivra également l’initiative Reusable Dialog Components d’IBM, qui, en liaison avec d’autres partenaires, préconise un framework “open source” basé sur la technologie Java.