TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse ce 25 septembre 2006

lundi 25 septembre 2006

"Munich commence sa migration vers Linux. Enfin...", Silicon.

    Depuis le jeudi 21 septembre, les 100 premiers ordinateurs de la ville sur un parc de 14,000 ont migré des OS Windows et de la suite bureautique Office, à des OS Linux équipés d’OpenOffice. (...) La configuration choisie par la troisième ville d’Allemagne repose sur la distribution Linux Debian GNU/Linux3.1, l’interface utilisateur KDE 3.5 et la suite bureautique open source OpenOffice 2.

"Flickr cherche de nouvelles sources de revenus", L’expansion.

    En rachetant voilà un an et demi le site de partage de photos Flickr, Yahoo a mis la main sur l’une des pépites du Web 2.0. La vie et les projets de cette start-up ont-ils été changés ? Réponse avec Caterina Fake et Stewart Butterfield, le couple de fondateurs de Flickr. (...) Votre modèle économique a-t-il changé depuis votre arrivée chez Yahoo ? Stewart Butterfield : "Pas vraiment. Nous générons des revenus de plusieurs manières : grâce à des partenariats commerciaux avec Nikon et Nokia ; grâce aux liens publicitaires placés à côté des photos des utilisateurs ; et aussi avec notre interface de programmation (API) utilisée par des milliers de partenaires. Nous avons délivrés plus de 30.000 accès afin qu’ils puissent proposer des services additionnels (impression de photos ou d’albums, accès à partir de logiciels comme iPhoto ou Linux, des plug-ins pour navigateurs Internet, création de mashups...). Enfin, il y a les abonnements à notre service Pro qui offre un espace de stockage illimité sur Flickr."

"Bruxelles finance vingt-trois nouveaux projets de grid", LMI.

    La Commission européenne vient de lancer les nouveaux projets de calcul en grille qui se répartiront son enveloppe de financement de 78 ME. Bruxelles marque ainsi la poursuite de son engagement en faveur de cette technologie. (...) Le second projet, XtreemOS, reçoit quant à lui un financement de 14,2 ME. Ce projet vise à développer une distribution Linux dédiée au calcul en grille. Le troisième projet majeur, Brein, financé par Bruxelles à hauteur de 6,6 ME, a pour but d’adapter des technologies de grid du monde universitaire au support d’applications critiques de logistique aéroportuaire.

"Microsoft part en guerre contre le piratage
", LMI

    Le nouveau responsable anti-piratage de Microsoft veut s’attaquer au marché du PC nu, mais aussi éduquer les PME à la propriété intellectuelle. Selon Antoine Boris, la France reste l’un des pays en pointe pour le piratage des logiciels. (..) Pour le responsable de l’antipiratage de Microsoft, un pan essentiel de la bataille se joue chez les assembleurs et dans les PME. En France, les assembleurs indépendants commercialiseraient environ 1,1 million de PC par an, dont 50% sans aucune licence logicielle associée, ce que l’on appelle les PC nus. S’il reconnaît qu’une partie de ces PC nus sont utilisés en toute légalité avec une licence Windows existante ou avec Linux, Antoine Boris note toutefois que la proportion de PC sans OS semble bien trop élevée pour être honnête. Il note aussi que si les grands comptes ont aujourd’hui des politiques de gestion de leurs licences globalement satisfaisantes, c’est loin d’être le cas pour les PME.

"Quels outils Open Source pour tester sa sécurité ?", Journal du Net.

    Outils gratuits et adaptables, ils contrôlent et renforcent le niveau de sécurité. Ils exigent néanmoins une compétence technique fine des utilisateurs. Attention également aux mises à jour parfois problématiques. (...) "Hormis ces outils génériques qui adressent un périmètre important, il est possible de recourir à des applications dédiées à des besoins plus spécifiques. Vous avez par exemple des outils comme Kismet pour le Wi-Fi, et d’autres pour la ToIP. Mais quel que soit le domaine, les outils Open Source sont incontournables, soit parce que les logiciels commerciaux sont absents, soit parce qu’ils ne sont pas au niveau", déclare Sylvain Roger (Ndlr : consultant en sécurité chez Solucom)

"Nouvelle confirmation de la validité de la GPL par un tribunal allemand", LinuxFR.

    Le projet gpl-violations.org a donc porté l’affaire devant le tribunal de Frankfurt. Dans un jugement rendu le 6 septembre, le tribunal a donné raison à Harald Welte en confirmant que D-Link avait bien violé la licence GPL, que la licence GPL était valide vis-à-vis de la loi allemande et que D-Link devait rembourser le projet gpl-violations.org des frais engagés.

"Nvu, Kompozer et Mozilla Composer", LinuxFR.

    Après la version 1.0 (juin 2005) son auteur, Daniel Glazman, a clairement laissé entendre qu’il désirait donner une autre tournure à son projet, dans le même esprit que les autres projets de la Mozilla Fondation. Le développement de Nvu a ainsi été arrêté. (...) quid de Nvu ? Eh bien, un fork a été réalisé par un français, Kaze, qui l’a appelé Kompozer. Il a effectué un certain nombre de corrections et quelques modifications mineures. Le projet est hébergé par SourceForge et semble être suivi par les adeptes de Nvu qui ont été surpris par la décision de Daniel. L’auteur a indiqué dans le forum de Nvu que ce projet n’aurait de sens que jusqu’à la sortie du remplaçant de Nvu.

"Google s’intéresserait à Open Solaris", Silicon.

    Le moteur de recherche expérimente la version Open-Source du système d’exploitation Solaris de Sun. Selon certaines sources, Google voudrait remplacer ses serveurs Linux et Intel (...) Le directeur des systèmes d’information de Sun, Robert Worrall, a confirmé que Google posséderait déjà un "nombre significatif" de Solaris dans ses centres de données. Il affirme que la société est un des nombreux clients "enthousiastes par la possibilité" de remplacer les serveurs Linux en serveur AMD Opteron utilisant Solaris.