TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse ce 3 novembre 2006

vendredi 3 novembre 2006

"Le Gartner conseille de négocier ses tarifs avec Red Hat", ITR Manager.

    Si un client est satisfait de la qualité de service fournie par Red Hat, il doit renégocier avec eux les termes de son contrat. Les grands comptes peuvent espérer une réduction comprise entre 50 et 70 % du tarifs catalogue. Si un client n’est pas satisfait des prestations et n’a pas de problème de compatibilité, il peut considérer l’offre Unbreakable Linux d’Oracle.


""La licence GPL est respectée", assure Free en guise de réponse à la FSF", VNUNet.

    Selon l’association pro-logiciels libres, la Freebox intégre du code source libre qui n’est pas redistribué. Démenti formel du fondateur de Free par blog interposé. (...) Dans une contribution plutôt corrosive en date du 1er novembre 2006, Xavier Niel estime que son groupe respecte la GPL v2, "mais la FSF se bat pour la GPL v3 qui est d’une bétise rare". La branche américaine de la Free Software Association a commencé à diffuser une première ébauche de la GPL V3 en début d’année.


"PHP Conference Expo : Zend va optimiser PHP pour Windows", Le Monde Informatique.

    Zend a annoncé son intention d’optimiser sa plate-forme PHP pour la prochaine mouture de Windows Server, "Longhorn". La société a aussi détaillé sa feuille de route pour 2007.


"Microsoft adopte le PHP sur ses serveurs web", www.neteco.com.

    Tandis que Oracle bouscule RedHat avec linux, Microsoft a de son côté décidé de collaborer avec Zend pour porter la technologie PHP sur ses serveurs Windows (...) Habituellement proposé avec Linux, Apache et MySQL, trois autres logiciels "libres", PHP sera donc désormais disponible sur les serveurs web de Microsoft : IIS 5.1 (Windows XP), IIS 6.0 (Windows Server 2003) and IIS 7.0 (Windows Vista and Windows Server “Longhorn”).


"La part de marché grand public de Firefox recule en octobre", Journal du Net.

    Parts de marché des navigateurs utilisés par le grand public français
    Produit
    PdM octobre 2006
    PdM septembre 2006
    Evolution
    Internet Explorer
    85,2%
    83,5%
    +1,7%
    Mozilla/Firefox
    11,6%
    12,5%
    -0,9%
    Safari
    2,1%
    2,2%
    -0,1%
    Opera
    0,2%
    0,2%
    -
    Netscape
    0,1%
    0,1%
    -
    Autres
    0,8%
    1,5%
    -0,7%

"Le web sans ordinateur", Xavier Studer (TSR, Blogs).

    Le client de Neuf Cegetel peut aussi téléphoner gratuitement sur tout le réseau fixe hexagonal. Précisons encore que ce boîtier est en fait un mini ordinateur équipé d’un processeur Celeron M avec un système d’exploitation Linux et un navigateur Firefox. Cette Easy Gate est aussi dôté de ports USB 2.0 pour brancher une imprimante et un appareil photo.


"Xavier Niel à la FSF France : "La GPL v2 est parfaitement respectée, sans aucune ambiguïté ou doute"", Solutions JDNet.

    Une menace à laquelle Xavier Niel répond avec humeur : "Loïc Dachary sait que des avocats réputés sur le sujet, et pas seulement français, se sont penchés sur le cas Freebox, notamment en 2004 au moment de l’introduction en bourse d’Iliad. Cela est même indiqué dans les documents d’introduction publique disponibles sur le Web. Ils ont estimé que la GPL v2 était parfaitement respectée, sans aucune ambiguïté ou doute. (...) Mais la FSF a bien compris le marketing, et sait que Free est une caisse de résonnance sans pareil ! Surtout si on promet le retrait du marché de millions de Freebox. Plus les absurdités sont grosses, plus on a une chance que ça passe ! En revanche, quand "ils" ont besoin de Free, je n’ai pas l’impression qu’ils hésitent à venir taper à la porte."


"Quand Firefox se fait encore plus rusé", Le Figaro.

    Disponible à la fois pour Windows, Mac et Linux, Firefox 2.0 se distingue par un affichage plus rapide des pages Web, le blocage des fenêtres pop-up, la navigation par onglet, une zone de recherche intégrée confiée à Google ou à d’autres outils de recherche (Yahoo, Exalead, Wikipedia, etc.), des réglages de sécurité avancés et des possibilités de personnalisation. (...) Face aux innovations d’Internet Explorer 7, lancé il y a quelques jours, Firefox doit continuer à prouver qu’il reste une alternative crédible. Il revendique 70 millions d’utilisateurs dans le monde et dépasse aujourd’hui les 20% de parts de marché en Europe.