TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse ce 4 juillet

mardi 4 juillet 2006

Unisys troque ses puces CMOS pour de l’Intel

Extrait :

    Unisys, à la recherche d’un second souffle, envisage d’abandonner les processeurs CMOS au profit de puces Intel. Et pour finaliser la migration, la société entend également doter MCP et OS 2200 -les deux OS maison du constructeur- du support de Windows et Linux.

- Lire l’article sur le site www.reseaux-telecoms.net


Gtk 2.10 est en finale

Extrait :

    Une part de l’activité de développement est la conséquence du projet Ridley, qui consiste à consolider et intégrer un certain nombre de fonctionnalités disponibles dans des bibliothèques externes. En effet, la qualité de ces bibliothèques était remise en question par leur isolement et la faiblesse de la maintenance, ainsi qu’une mauvaise définition de leurs objectifs. L’intégration dans GTK des fonctionnalités les plus intéressantes devrait permettre de maintenir une meilleur qualité de code et de garantir sa pérennité.

- Lire l’article sur le site linuxfr.org


Paris, Capitale du libre : au cœur de l’événement

Extrait :

    A l’image du président de la Free Software Foundation, Richard Stallman, l’événement "Paris, Capitale du libre" qui s’est tenu lundi 26 juin au Palais Brongniart, avait parfois des allures de diatribe à l’encontre de Microsoft et des éditeurs de logiciels propriétaires en général, un discours surtout adopté par les personnalités politiques.

- Lire l’article sur le site solutions.journaldunet.com


MacOS dépasse 3,6% de parts de marché auprès du grand public français

Extrait :

    Navigateurs Web, systèmes d’exploitation, taille des écrans : comment sont équipés les professionnels & le grand public ? Statistiques du Journal du Net.

- Lire l’article sur le site solutions.journaldunet.com


Bercy place Microsoft devant le défi « Open Document »

Extrait :

    En préconisant un format de documents ouvert et libre de droit, le Référentiel général d’interopérabilité proposé par la DGME oblige l’éditeur à s’engager sur une voie plus ouverte. (...) Quoi qu’il en soit, la mobilisation est à l’ordre du jour à Microsoft, qui met en avant ses efforts de standardisation dans le domaine des services Web, par exemple. « Les notions de standard et d’interopérabilité sont cruciales pour nous, explique Marc Gardette, responsable du groupe des architectes de Microsoft France. Nos clients vivent dans un environnement hétérogène et nous sommes tenus de les aider. »

- Lire l’article sur le site www.01net.com


Dadvsi : l’opposition prépare un recours devant le Conseil constitutionnel

Extrait :

    Après plus de sept mois de discussion et de débats parlementaires, aucun consensus n’a pu être trouvé entre le gouvernement et les opposants au texte voté le 30 juin. La gauche et l’UDF devraient déposé un recours devant le Conseil constitutionnel. (...) l’association Americans for Technology Leadership, qui rassemble les industriels du secteur high-tech (Microsoft fait partie des membres fondateurs) : « Même si la version finale du texte est légèrement moins sévère que le premier projet, [cette loi] illustre toujours le mépris total de la France pour la propriété intellectuelle », affirme dans un communiqué Jim Prendergast, son directeur exécutif.

- Lire l’article sur le site www.zdnet.fr