TOOLinux

Le journal du Libre

Linux et le libre dans la presse et les blogs

vendredi 28 octobre 2005

MontaVista Professional Edition 4.0

    La société Américaine MontaVista avec l’aide de la communauté Open Source, dans le cadre du projet "Open Source Real Time", sort sa nouvelle monture baptisée MontaVista Professional Edition 4.0 (ou Pro 4.0) se basant sur la dernière distribution Linux générique. (...) MontaVista a ainsi rendu le noyau Linux complètement préemptif... La firme estime que le temps de latence pour la préemption d’un évènement est désormais dans une fourchette de 30 à 150 micro secondes (selon la configuration matérielle).

- Lire l’article sur le site adnpc.net


Sun surfe sur la vague Open source et étend JDS et JES à de nouvelles plates-formes

    Sun a franchi la barre des 3 millions de licences téléchargées pour son système d’exploitation Solaris et a annoncé que plus de 80 000 nouveaux téléchargements sont enregistrés chaque semaine, des chiffres qui selon Sun montrent le succès de la stratégie open source de l’éditeur. (...) Sun a ainsi annoncé la disponibilité prochaine de son bureau Linux pour les principales distributions Linux du marché, dont Red Hat, Gentoo, Suse et Linspire Red Hat, Red Flag, Gentoo, Yellow Dog et Linspire. Une décision qui pourrait relancer les ventes de cette solution et apporter une assurance de pérennité pour les clients actuels du logiciel.

- Lire l’article sur le site www.distributique.com


Red Hat, chevalier au service de l’open source ?

    Devenir un leader de l’innovation pour la communauté du libre, oui !, la contrôler, non !, mais surtout rester vigilant sur le respect de la licence GPL, et attendre l’émergence proche du ’desktop’ grâce à la virtualisation. C’est tout du moins ce qu’affirme Red Hat... (...) Mais ce sur quoi insiste Matthew Szulik, c’est sur les pratiques de violation de l’open source. Comme ces entreprises qui se prévalent de l’open source mais ajoutent des couches propriétaires dans le code, ou encore celles qui déposent des centaines de brevets logiciels. Qui vise-t-il par ses propos ? Microsoft, bien évidemment, qui par la présence d’applications comme Exchange, PowerPoint ou même Media Player n’incite pas les entreprises à migrer vers des solutions alternatives.

- Lire l’article sur le site www.silicon.fr


Applications Windows sur Linux : Wine progresse

    Après douze ans de développement, le projet Wine se rapproche de plus en plus de son objectif ambicieux : proposer une compatibilité quasi-parfaite avec les applications Windows sous Linux. Les développeurs de Wine annoncent que la dernière version de leur logiciel est tout à fait capable de faire fonctionner, dans de bonnes conditions, des applications aussi diverses qu’Internet Explorer, Microsoft Money, World of Warcraft ou Diablo II sans Windows mais avec Linux.

- Lire l’article sur le site www.clubic.com