TOOLinux

Le journal du Libre

Linux reconnu par le CIGREF

jeudi 23 novembre 2000

Pourquoi Linux attire les entreprises
Le nombre de serveurs Linux dans le monde a augmenté de plus de 200%, pour
atteindre près de 800.000 serveurs.

En Europe, Linux occupe un quart du marché (26%) des serveurs, derrière Unix (32%)
et devant Windows NT (23,4%).

Le CIGREF estime que l’intérêt de Linux repose surtout sur son faible coût, la
disponibilité du code source du système et des applications, la stabilité, le
nombre réduit de bugs, ainsi que sa stabilité et ses performances.
Il regrette tout de même la faiblesse relative du support technique ainsi que
le manque de lisibilité des offres disponibles sur le marché.

La licence GPL illégale ?
La GPL ne garantit rien à l’utilisateur des Logiciels Libres et l’oblige à
publier les modifications apportées. La GPL n’a aucune valeur juridique et rien
n’est prévu pour sanctionner un utilisateur qui ne respecterait pas la GPL.

Par contre, on peut s’interroger sur la légitimité de cette enquête lorsque le
CIGREF déclare que « les principales menaces de sécurité pouvant affecter les
systèmes Linux sont les intrusions, les attaques virales ». Le CIGREF est très
écouté par les chefs d’entreprises, et son discours est dévalorisant pour les
logiciels libres, mais surtout pour les entreprises qui travaillent dans le
monde du Libre. Si le virus I love you a fait autant de dégats, c’est
bien "grâce" auc failles de sécurité de Windows/Outlook non ?

Et le CIGREF de conclure que « Linux n’expose pas à plus de risques qu’un
autre système d’exploitation »...

Comment s’étonner alors que très peu d’entreprises du CIGREF utilisent Linux ?
En 1999, aucune d’entre elles n’utilisaient d’applications spécifiques à Linux,
et plus de la moitié n’avaient prévu aucun développement sous Linux.

Il serait bon que le CIGREF prenne part à la prochaine Linux Expo (du 31 janvier
au 2 février 2001), afin de se rendre compte de l’ampleur du phénomène...