TOOLinux

Le journal du Libre

Livraison très attendue de la première bêta de Firefox 3

mercredi 21 novembre 2007

Désormais stabilisé dans le paysage européen, Mozilla Firefox doit faire face à une certaine stagnation de sa progression. En outre, l’arrivée prochaine de la version bêta d’Internet Explorer 8, pour laquelle Microsoft promet un meilleur support AJAX/CSS, incite probablement les développeurs à redoubler de prudence pour la sortie de Firefox 3. Sans oublier le relatif succès de Webkit, moteur de Safari, désormais porté sur Windows et... bon nombre de mobiles, dont l’iPhone et les terminaux S60 de Nokia. Cela expliquerait en partie le retard somme toute important de livraison de cette nouvelle édition.

La philosophie n’a pas changé - et tant mieux - : on ne livre qu’un produit fini et fiable.

Firefox évolue toujours bien en France

Selon le dernier baromètre Xiti publié fin octobre, la progression annuelle de Firefox en Europe est passée de 21.4% en septembre 2006 à 27.7% cette année. Depuis l’été, les chiffres semblent toutefois se tasser.

La plus forte progression en points est à attribuer au Danemark : de 16.6% en août à 19% en septembre 2007 (+2.4 points), suivi par la Pologne (de 39.1% à 41.1%) qui rejoint ainsi le trio de tête des pays européens les plus utilisateurs de Mozilla Firefox. Le taux d’utilisation de Mozilla Firefox en France (25.2%) est toujours inférieur à celui de l’Europe mais progresse davantage en septembre que la moyenne des pays européens : +3% vs +1%.

Première bêta pour Firefox 3

La fondation Mozilla livre déjà dans plus de 20 langues la version bêta. Elle est disponible pour Windows, Mac OS X et Linux. Janvier 2008 semble désormais la période retenue pour la sortie de l’édition finale. Firefox a semble-il pris rendez-vous sur le ring avec Internet Explorer 8 pour la nouvelle année.

Outre une meilleure intégration à des systèmes comme Vista ou Mac OS X (à ce niveau, il était temps, même si peu de changement sont visibles et sensibles dans cette bêta 1), Firefox 3 corrige rien moins que 11 mille bogues et prend le pari de devenir le navigateur de confiance pour assurer la sécurité de l’internaute : identité du site web, gestion SSL plus stricte, intégration de l’anti-virus dans le gestionnaire de téléchargements, protection malware et vérification des plugins.

Firefox 3 promet également une vitesse de chargement des pages accrue et des effets de transition dans l’affichage des pages web et des menus, des améliorations permises par le recours à la bibliothèque Cairo (rendu vectoriel). Inscrit désormais dans la nébuleuse des services web, Firefox 3 intègre déjà des fonctionnalités permettant la gestion hors ligne de certaines applications.

La nouvelle version de Firefox est basée sur le moteur Gecko 1.9. Tout comme Safari d’Apple, mais aussi Konqueror et Opera, cette version passera sans peine le test Acid2.

Téléchargement