TOOLinux

Le journal du Libre

Logiciels libres pour la gestion d’exploitations agricoles

mardi 4 mars 2014

Je fréquente depuis plusieurs années des petites producteurs et j’ai bien vu leurs pratiques de l’informatique évoluer. Il y a encore quatre à cinq ans à peine un sur quatre avait un e-mail. Désormais, ils en ont tous et s’en servent !

Bien sûr, les problèmes de connexion existent encore lorsque l’on vit à la campagne. Pour certains seule une connexion GPRS par mobile leur permettait d’accéder à internet il y a encore peu. Mais l’ADSL a fini par arriver, même si souvent les longueurs de ligne rendent les débits plutôt faiblards. A ce jour c’est <a
title="Zones blanches : ces territoires encore éloignés du « vrai » haut débit fixe" href="http://www.lagazettedescommunes.com/208061/zones-blanches-ces-territoires-encore-eloignes-du-vrai-haut-debit-fixe/">99,3 % du parc de lignes de téléphone fixe qui est éligible à une connexion de 512 kbit minimum.

En matière de logiciels libres pour les exploitations agricoles, nous ne sommes pas trop mal lotis en France avec au moins deux projets clairement identifiés.

<a
href="http://philippe.scoffoni.net/wp-content/uploads/2014/02/agritux.png"><img
class="alignright size-full wp-image-5375" style="float: right; margin-left: 20px;" alt="agritux" src="http://philippe.scoffoni.net/wp-content/uploads/2014/02/agritux.png" width="240" height="197" />Le premier se dénomme <a
title="Agritux." href="http://agritux.net/">AgriTux. Vous pouvez retrouver <a
title=" Agritux : histoire d'une (belle) rencontre entre un agriculteur et un artisan du libre" href="http://www.framablog.org/index.php/post/2013/11/26/agritux-logiciel-libre-exploitation-agricole">son histoire sur le Framablog. Ses fonctionnalités le destinent aux exploitations de production végétales. Il permet d’identifier toutes les parcelles et de saisir les cultures qui sont réalisées sur celles-ci, les intrants utilisés (engrais et autres) et les temps de main d’œuvre. Toutes ces informations permettent d’imprimer un « cahier de culture », document officiel qui peut être demandé lors d’un contrôle.

<a
href="http://philippe.scoffoni.net/wp-content/uploads/2014/02/ekylibre.png"><img
class="alignleft size-full wp-image-5376" style="margin-right: 20px;" title="Ekylibre" alt="ekylibre" src="http://philippe.scoffoni.net/wp-content/uploads/2014/02/ekylibre.png" width="240" height="69" />Autre solution, mais on change cette fois de division : <a
title="Ekylibre" href="http://ekylibre.org/site">Ekylibre. Là on parle d’ERP agricole. Le mot est lâché. Le projet est très ambitieux. Il couvre aussi bien les besoins des exploitations faisant de l’élevage que de la production végétale. La liste des fonctionnalités est longue : gestion des tiers (clients, fournisseurs, associés, événements…), comptabilité, achats/ventes, gestion des stocks, gestion des activités de production, impression de documents réglementaires (registre d’élevage, plan d’épandage…), import/export de données métiers (Telepac, Synel…), etc. Vous pouvez télécharger <a
href="http://ergolis.com/fr/agricultural_features.pdf">ce fichier PDF pour un peu plus de détails.

Ce projet a visiblement fait l’objet de financement au vu des mentions au bas du site web : « This project is co-funded by European Union. Europe enrols in Aquitaine with the European Regional Development Fund. Aquitaine Regional Council • SACEA ». La version 1.0 de ce logiciel doit sortir officiellement le 2 avril 2014 en même temps que le <a
title="Ergolis" href="http://ergolis.com/fr">service en ligne correspondant.

On appréciera ici la séparation claire entre le logiciel libre et les activités entrepreneuriales. La même remarque d’ailleurs s’applique à AgriTux porté par <a
title="PrestaLibre" href="http://ile-reunion.prestalibre.com">PrestaLibre.

En cherchant un peu, j’ai trouvé d’autres projets comme :

  • <a
    title="TroupeauGest" href="http://codingteam.net/project/troupeaugest">TroupeauGest mais qui ne semble pas avoir été mis à jour depuis 2011.
  • <a
    title="CuteFarm" href="http://sourceforge.net/projects/cutefarm/">CuteFarm qui semble assez similaire à AgriTux, mais là aussi rien de très frais en terme de mise à jour.
  • <a
    title="Agrosense" href="http://www.agrosense.eu/">Agrosense qui donne aussi dans le lourd avec des systèmes de monitoring des sols, de surveillance par satellite, etc.

- Philippe SCOFFONI