TOOLinux

Le journal du Libre

Lotus Symphony 1.0 sous le feu des projecteurs

jeudi 5 juin 2008

Lotus est une marque forte. OpenOffice.org une base solide. La réunion des deux éléments autour du générique Symphony est de nature à rassurer plus d’une entreprise. Pour cette première version finale de Lotus Symphony, disponible gratuitement, plus de 24 langues seront représentées (menus et options), parmi lesquelles le français.

Composée d’un traitement de texte, d’un tableur et d’une application de présentation, la suite Symphony est disponible en téléchargement gratuit pour Windows et Linux. Aux côtés de Windows, seuls les systèmes Linux Red Hat et SuSE sont annoncés comme compatibles, mais nombre de témoignages confirment que d’autres distributions, parmi lesquelles openSUSE, Ubuntu et Mandriva ne posent aucun problème d’installation.

Par rapport aux dernières éditions bêta, les performances ont été accrues et la compatibilité cruciale avec les formats Microsoft Office a été placée au centre des préoccupations d’IBM. Tradition oblige, les documents SmartSuite sont supportés nativement, tout comme OpenDocument/OpenOffice. De nouveaux greffons ont vu le jour pour l’occasion : ils permettent notamment d’exporter au format Flash et de gérer des bases de données de type MySQL, DB2 ou Oracle. Un kit de développement est proposé par IBM pour étendre les fonctionnalités de la suite.

Un site web de présentation de la suite "Be Free. Work Smart" a été est disponible pour vous guider à l’adresse symphony.lotus.com/software/lotus/symphony.

Un forum francophone

Rappelons qu’un forum a vu le jour à destination des utilisateurs francophones de la suite, jusqu’ici encore délaissés par IBM : "Nous souhaitons que ce forum soit un espace d’entraide convivial, utile et surtout professionnel." Ainsi nous accueillent les responsables du forum d’entraide hébergé à l’adresse lotus-symphony.freehostia.com. Nous ne pouvons que vous encourager à vous y retrouver, car le lien reste encore peu fréquenté pour devenir une référence.