TOOLinux

Le journal du Libre

Lutèce d’Or 2007 : les nommés, les gagnants.

samedi 16 juin 2007

*Catégorie 1 : Meilleure action communautaire menée*
_*Nominé 1 :*_

FRAMASOFT
_*Nominé 2 :*_

CRDP de Paris
_*Nominé 3 :*_

Joomla
_*Le Lauréat 2007 :*_

*FRAMASOFT*
*FRAMASOFT *est un site internet collaboratif à géométrie variable dont
le sujet est le logiciel libre et son état d’esprit. Il a pour objectif
principal de faire découvrir le logiciel libre au plus large public.
Il propose ainsi un vaste annuaire classé et commenté de plusieurs
centaines de logiciels libres régulièrement mis à jour, mais également
des tutoriels, des espaces de discussion et des articles de fond Vecteur
d’information, de communication et d’échange, le site témoigne de la
vitalité du logiciel libre et du dynamisme de la communauté de ses
"utilis’acteurs". Il accompagne ceux qui souhaitent substituer leurs
logiciels propriétaires par des logiciels libres. Il attache une
attention toute particulière au processus de migration du système
d’exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux.

Ce prix a été remis par*/ Danièle AUFFRAY/*, adjointe au Maire de Paris,
chargée des nouvelles technologies, Mairie de Paris.


*Catégorie 2 : Meilleure action de promotion du Libre menée*
_*Nominé 1 :*_

InLibroVeritas
_*Nominé 2 :*_

Ministère des Affaires Etrangères avec CIRAD
_*Nominé 3 :*_

Cité des Sciences et de l’Industrie
_*Le Lauréat 2007 :*_

*InLibroVeritas*
*InLibroVeritas *est une Maison d’Edition qui propose une nouvelle
vision de l’édition, un modèle unique au monde tant par son approche
technique et philosophique : écrire et partager librement des oeuvres
littéraires, composer et personnaliser un livre unique à la carte, faire
partie d’une communauté d’auteurs passionnés de lecture et d’écriture,
vendre des oeuvres tout en gardant ses droits, et retrouver des milliers
d’oeuvres du domaine public à télécharger librement. Toutes les oeuvres
proposées sont sans exceptions sous licences de diffusion libre.
Les objectifs sont simples : permettre à tous d’avoir un accès complet,
libre, démocratique et universel aux savoir et à la culture, et aux
outils pour la proposer.
Sans le support des communautés comme celle de Framasoft, linuxfr ou
GANDI, l’évolution de InLibroVeritas aurait été difficile voire
impossible. InLibroVeritas est un site unique au monde, qui a inventé le
principe même de livre unique à la carte. Qui permet à ceux qui utilise
Open Office d’uploader les oeuvres d’un simple clic. Qui a complètement
innové et réinventé la façon de faire de l’édition et de la promotion
des oeuvres. Qui reverse des royalties aux auteurs. Qui édite les
FRAMABOOK, la collection initée avec Framasoft.
Ce prix a été remis par*/ Laurent BOUFFIES/*, Directeur Stratégie de
Zend France.


*Catégorie 3 :Meilleur projet de développement Libre réalisé*
_*Nominé 1 :*_

VideoLAN
*_Nominé 2 :_*

OCSINVENTORYNG
*_Nominé 3 :_*

UBIKIS
_*Le Lauréat 2007 :*_
*VideoLAN*
VLC media player est un logiciel de lecture, de réencodage en temps réel
et de streaming multi-média, portable et multi-plateforme ( Windows,
Linux, Unix, Windows CE, BeOS... ) ne nécessitant aucun codec externe.
VLC est utilisé par plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs dans
le monde.

Le but était de diffuser sur le réseau des DVD, des films et des flux
satellitaires. Le passage assez rapide a une licence GPL a permis
d’internationaliser la communauté en 2001 et de porter le logiciel sur
d’autres plateformes.

Ce prix a été remis par*/ Thierry BONHOMME/*, Directeur R&D, France Telecom


*Catégorie 4 : Meilleur projet du Libre réalisé par une collectivité locale, un centre hospitalier*
_*Nominé 1 :*_

Ville de Rennes
_*Nominé 2 :*_

PloneGov.org
*_Nominé 3 :_*

Région Provence Alpes Côte d’Azur
_*Le Lauréat 2007 :*_

*La ville de Rennes avec le projet Educ@Rennes* *,
réalisé par CAP-TIC*
La Ville de Rennes, en partenariat avec l’Académie de Rennes et CAP-TIC,
a décidé de concevoir, de réaliser et d’expérimenter l’Espace Numérique
Scolaire Educ@Rennes(www.educarennes.fr). Il s’agit d’un portail Web
offrant un point d’accès unifié à un ensemble d’outils et de ressources
dédiés aux enseignants et aux élèves, mais aussi aux parents et aux
autres intervenants du système scolaire.
Le projet comprend plusieurs axes :

- L’étude pour la mise en oeuvre d’un portail éducatif auprès des acteurs
du système éducatif rennais,

- La réalisation d’une solution personnalisée et adaptée au contexte rennais,

- L’expérimentation d’Educ@Rennes auprès d’un échantillon d’écoles pilotes,

- L’évaluation de l’expérimentation dans l’optique d’une généralisation à
l’ensemble des écoles de
la Ville de Rennes et d’une reproductibilité sur d’autres territoires
communaux de la région Bretagne.
Le projet Educ@Rennes s’inscrit dans le cadre de la politique de
développement des TICE à l’école, lancé par le ministère de l’Education
nationale, et plus particulièrement dans le programme de déploiement
d’Espaces Numériques de Travail (ENT).
Ce prix a été remis par*/ Bertrand BARTHELEMY/*, Directeur Général,
Capgemini


*Catégorie 5 : Meilleur projet Libre réalisé par une administration, une collectivité public*
_*Nominé 1 :*_

MINEFI/DGCP - Pôle national de dématérialisation
*_Nominé 2 :_*

Ministère des Affaires Etrangères
*_Nominé 3 :_*

Ministère du Budget, des comptes publics et de la fonction publique,
Direction Générale de Comptabilité Publique (DGCP)
_*Le Lauréat 2007 :*_

*MINEFI/DGCP - Pôle national de dématérialisation avec le projet XEMELIOS*
La création de l’outil XéMéLios s’inscrit dans le cadre de la
dématérialisation dans la chaîne comptable et financière.
Il s’agit de pouvoir lire, exploiter, des données transmises de bout en
bout de la chaîne, à partir d’un outil autorisant des visualisations,
recherches et tris pertinents.
Les partenaires nationaux regroupés en Structure Nationale Partenariale
ont choisi de privilégier dans les cadres nationaux les formats orientés
« données » de manière à en garantir une plus grande exploitabilité sans
exclure pour autant les formats « documents ».

Cela s’est traduit par la définition précise de schémas au format XML
(format répandu et simple à exploiter) selon la nature des pièces
traitées (états de paye, états de versements d’aide sociale...).
Dans le cadre de ces travaux, le Pôle a créé un outil de visualisation
et d’exploitation des fichiers XML : XéMéLios. Il s’agit d’un logiciel
libre de droits et d’accès mis en ligne sur le site du Ministère de
l’Economie, des Finances et de l’Industrie, mais aussi sur le site
Internet Admisource, de même que sur le site Intranet du Pôle,
accessible à partir de Magellan.
Xémélios est le premier logiciel en terme de téléchargement de la Forge
Admisource de l’Administration.
Ce prix a été remis par*/ Olivier BERARD/*, Responsable Open Source, IBM


*Catégorie 6 : Meilleur projet Libre réalisé par une PMI-PME*
_*Nominé 1 :*_

QUALIGAZ
*_Nominé 2 :_*

Association Informatique Libre Et Santé
_*Nominé 3 :*_

Communauté - WAMPSERVER, société porteuse du projet - ANASKA
_*Le Lauréat 2007 :*_

*QUALIGAZ*
Mise en place d’une solution de téléphonie FULL IP en Open source sur 8
sites en France. Nous avions besoin de créer des centres d’appels « 
virtuels », il n’était pas question pour nous de créer un centre d’appel
à un seul endroit et d’imposer un déménagement à nos salariés. Seule la
technologie IP nous permettait de réaliser ces centres d’appels en
évitant un conflit social.
La direction informatique a pris en charge le projet et a proposé une
solution Full Ip en Full open source : ASTERISK.
Ce prix a été remis par*/ Roger BURKHARDT, /*Ancien DSI du NYSE et
Président d’Ingres, Etats-Unis


*Catégorie 7 : Meilleur projet Libre réalisé par un grand groupe*

_*Nominé 1 :*_

France Télécom R&D
*_Nominé 2 :_*

Groupe Neuf Cegetel
_*Nominé 3 :*_

France Télécom
_*Le Lauréat 2007 :*_

*France Télécom R&D pour le projet CLIF*
Le projet vise à proposer une plateforme générique de test de
performance hautement et rapidement adaptable au plus grand nombre d’environnements, de communautés et
d’objectifs. Le coeur de cette plateforme est un canevas logiciel
réparti qui permet de déployer, contrôler et observer des composants de
deux types :

- des injecteur de charge, dont le rôle est de générer un trafic de
requêtes, selon le protocole adéquat, vers un système dont on veut
évaluer les performances (le SST pour Système Sous Test), et de mesurer
le temps de réponse de ces requêtes ;
- des sondes, qui mesurent la consommation de ressources informatiques,
afin d’identifier les ressources critiques sur le SST et de s’assurer du bon fonctionnement
des injecteurs de charge.
Un composant de stockage permet d’enregistrer l’ensemble des mesures
réalisées par les sondes et les injecteurs de charge, puis de consulter
ces mesures à l’aide de composants d’analyse.
CLIF est prévu pour être adapté à tout système cible et propose même un
outil de type « assistant » pour faciliter la tâche du programmeur, qui
se trouve ainsi guidé pas à pas dans la réalisation de son injecteur de
charge.
Objectif : Il s’agissait de mettre en pratique des principes
d’architecture logicielle à base de composants pour construire un canevas logiciel hautement adaptable destiné à l’injection
de charge pour le test de performance.
Ce prix a été remis par*/ Jean-Pierre BARBERIS/*, Directeur Général, Bull


*Catégorie 8 : Meilleure stratégie logiciel libre mise en oeuvre*
_*Nominé 1 :*_

Ministère des Affaires Étrangères
*_Nominé 2 :_*

Groupe Neuf Cegetel
*_Nominé 3 :_*

France Télécom
*_Le Lauréat 2007 :_*

*Ministère des Affaires Étrangères*
Ce prix a été remis par*/ Alain CANTAT/*, Directeur Général Adjoint
secteur public, Unilog


*Catégorie 9 : Meilleure innovation dans le domaine du logiciel libre*

_*Nominé 1 :*_

INL
*_Nominé 2 :_*

Noelios Conseil
_*Nominé 3 :*_

eXo Platform SAS
*_Le Lauréat 2007 :_*

*INL avec le projet NuFW*
En 2001, les deux futurs fondateurs d’INL ont constaté que le
fonctionnement d’un pare-feu classique n’est qu’une approximation
relativement grossière de la politique de sécurité d’une entreprise,
puisque cette politique de sécurité concerne les individus et leurs
droits, et que l’implémentation devait se faire jusqu’à présent en
utilisant facteur purement technique, l’adresse IP des machines.
Ils ont donc conçu en partant de zéro et développé la technologie NuFW
qui restaure la place de l’individu au centre du pare-feu, soit au
centre même du réseau des entreprises, avec la spécificité de refuser
l’association IP=utilisateur. En effet, NuFW est un pare-feu
d’entreprise qui réalise l’authentification stricte des connexions
passant à travers le filtre IP. Les politiques de sécurité s’interfacent
ainsi naturellement avec les annuaires d’utilisateurs existants et la
notion d’utilisateur est amenée au niveau de la couche IP.
NuFW permet de passer d’une règle générique « telle machine (IP) est
autorisée à accéder à tel service » à des règles d’accès de type « Mr
Martin est autorisé à se connecter sur tel serveur avec telle
application, tel système d’exploitation, avec Windows XP SP2 par
exemple, et quelque soit l’endroit où Mr Martin se connecte. »
Grâce à cet algorithme, NuFW est la seule solution du marché à fournir
du filtrage fiable par utilisateur, et ce même sur des machines
multi-utilisateurs de type Citrix ou TSE, ou bien sûr Linux.
Ce prix a été remis par*/ François ENAUD/*, Président Directeur Général
de Steria


*Catégorie 10 : Lutèce de la personnalité de l’année*

*_Le lauréat 2007 :_*

*L’Assemblée Nationale*
Pour la décision prise par l’ancien président de l’Assemblée Nationale,
Jean-Louis Debré et les Questeurs Messieurs Drut, Gaillard et Migaud de
migrer les postes de travail des députés vers le logiciel libre.
Ce prix a été remis par */Frédéric COUCHET/*, Délégué Général de l’APRIL


*Prix spécial du jury*

*Ce prix a été remis à Neuf Cegetel pour le projet EasyGate*
L’EasyGate est un terminal simple d’utilisation permettant d’effectuer
la plupart des opérations courantes nécessitant un ordinateur
(navigation Web, traitement de texte, retouche d’images...). Elle est
destinée à un public réticent à la complexité de l’informatique, mais
qui souhaite pouvoir utiliser les services et outils liés à Internet.
Le boîtier, préconfiguré et dont le système repose exclusivement sur des
logiciels libres, donne accès à l’ADSL, à la téléphonie illimitée, au
Web, à des applications de bureautique et de loisirs.
En majorité constituée de seniors, la population est demandeuse d’une
intuitivité plus importante et de logiciels adaptés à leurs besoins.
D’un autre côté, les logiciels libres sont assez matures pour permettre
d’effectuer l’ensemble des opérations dont cette population est
demandeuse, et l’adaptabilité aux besoins spécifiques est au coeur même
de la démarche du Libre.
Il n’y a pas aujourd’hui de stratégie générale d’adoption du logiciel
libre au sein de Neuf Cegetel. Cependant, cela pourrait changer :
l’EasyGate est déjà la seconde initiative de Neuf Cegetel dans
l’univers du Libre, le groupe ayant déjà lancé OpenWengo, un logiciel de
VoIP libre.
Ce prix a été remis par*/ Jean MOUNET/*, Président du Syntec Informatique


*Grand prix du jury*
*Ce prix a été remis à PloneGov.org*
Le projet PloneGov a pour objectif le développement d’applications informatiques par et pour les collectivités locales. Ce projet offre la possibilité aux villes et communes mais également à tous les autres niveaux de pouvoirs publics, par la mutualisation de leurs moyens humains et matériels, de retrouver une plus grande indépendance technologique et de construire des outils véritablement adaptés à leurs besoins.
Le nombre de partenaires impliqués dans le projet PloneGov ne cesse de s’agrandir. Il touche aujourd’hui un total de 41 collectivités. PloneGov est issu de trois projets distincts :

- CommunesPlone.org

- UdalPlone

- PloneGov.c
Tirant sa force de son ouverture, PloneGov a tissé des liens de coopération et de mutualisation avec des collectivités locales issues de nombreux pays mais aussi avec des PME actives dans la communauté en Europe, en Afrique et en Amérique latine.
Ce prix a été remis par*/ Danièle AUFFRAY/*, adjointe au Maire de Paris, chargée des nouvelles technologies, Mairie de Paris. */ Alexandre ZAPOSLKY/*, Président de l’ASS2L et Président Directeur Général de LINAGORA