TOOLinux

Le journal du Libre

MacGénération explique le dernier rejeton de Google, Native Client

jeudi 31 décembre 2009

MacGénération estime que "les moteurs JavaScript ne pourront jamais arriver qu’à une fraction de la vitesse d’exécution du code natif." Le magazine en ligne explique que "Google a mis en chantier une nouvelle technologie, nommée Native Client (NaCl pour faire plus court, et plus geek, puisque c’est également le symbole chimique du chlorure de sodium). Il s’agit d’un environnement permettant d’exécuter du code natif dans un navigateur web, tout en garantissant une certaine portabilité et plus de sécurité que les ActiveX."

Avec l’arrivée de Google Chrome, nul doute que le chantier sera bien occupé en 2010 : "Pour le moment NaCl fonctionne sur Windows, Mac OS X et Linux, mais il ne supporte que les processeurs x86 en 32 bits, cependant Google travaille au support du 64 bits ainsi que des processeurs ARM. (...) Le projet en est encore à ses balbutiements, et se présente pour le moment sous la forme… d’un plugin, ce qui va quelque peu à l’encontre des efforts du HTML 5, pourtant soutenus par Google. La firme de Mountain View a cependant d’ores et déjà intégré le code de Native Client dans son navigateur Chrome (quoi que désactivé par défaut), et enjoint les autres acteurs à en faire autant, sachant que NaCl est distribué en open source."