TOOLinux

Le journal du Libre

Microsoft a répondu à la Commission européenne

jeudi 16 février 2006

Mercredi, Microsoft a déclaré avoir fourni rien moins que 75 pages de réponses aux questions formulées par la Commission Européenne relatif à son abus présumé de position dominante. Redmond risquait 2 millions d’euros par jour de retard.

Microsoft estime avoir répondu positivement : "Des centaines d’employés de Microsoft et de sous-traitants ont travaillé pendant plus de 30.000 heures pour créer plus de 12.00 pages de documents techniques disponibles sous licence." L’éditeur a en effet accepté de partager avec ses "partenaires" le code-source de Windows, s’armant de garanties juridiques pour qu’il ne tombe pas dans les mains des développeurs opensource.

Il faut à présent que les experts de l’Union européenne se mettent au travail pour examiner les documents fournis et décider d’une position à adopter.