TOOLinux

Le journal du Libre

Microsoft au service de la répression chinoise

samedi 14 février 2004

Notre lecteur de s’étonner : "En soit ça vaut ce que ça vaut mais il est intéressant de le mettre en
relation avec les allégations de SCO à l’égard de GNU/Linux. En effet, ce
dernier déclare que GNU/Linux est "dangereux pour l’économie et et la
sécurité des Etats-Unis d’Amérique" car il peut être utilisé librement et
sans contrainte par n’importe quel dictateur dans le monde" !
(cf Toolinux ou VNU).
On voit donc bien que les logiciels propriétaires, eux, luttent pour la
démocratie puisque leur commercialisation est contrôlée par les
Américains".