TOOLinux

Le journal du Libre

Mieux protéger les données des Européens en ligne

vendredi 18 décembre 2015

Les règles actuelles datent d’il y a 20 ans. Il fallait effectivement mettre à jour ce texte, car à cette époque-là n’existaient pas encore les médias sociaux et le pistage élaboré des sites web à des fins publicitaires.

Problème : difficile de mettre d’accord tous les pays européens. Les lobbies également ont fait pression. Finalement, un texte a été adopté et l’adoption plénière devrait avoir lieu au début de l’année prochaine.

Les données personnelles sont un enjeu important pour les utilisateurs du web, mais représente aussi un marché. « Les données personnelles des Européens ont une valeur estimée aujourd’hui à 315 milliards d’euros, qui pourrait s’élever à 1 000 milliards d’euros en 2020 », s’alarme la délégation socialiste française au Parlement européen dans un communiqué publié ce jeudi.

Important aussi, l’aspect protection et sécurité, les moyens ayant beaucoup évolué. « Il s’agit de trouver un équilibre entre la protection du citoyen et la surveillance des états », poursuit le communiqué.

Les internautes européens auront dorénavant plus de droits, et leurs données personnelles seront mieux protégées, leur utilisation plus encadrée, avec des sanctions pour les contrevenants.