TOOLinux

Le journal du Libre

NOD32, l’arme antivirus d’Eset s’attaque à LFS et aux messageries Linux

jeudi 20 janvier 2005

Première bonne nouvelle : NOD32 peut s’utiliser indifférement sur bon nombre de distributions Linux et sur FreeBSD 4.x. Les systèmes Linux représentés vont de Red Hat à Novell (SUSE) en passant par Mandrake et Debian.

NOD32 assure une protection en temps réel des serveurs de fichier Linux ("LFS" pour les intimes) et, d’autre part, des serveurs de messagerie Linux comme Sendmail, Qmail, Postfix et Exim. L’application est flexible : elle s’adapte à un serveur de type PME et aux plus grosses structures.

L’éditeur avance dans sa présentation du produit une rapidité d’analyse très importante, un taux de reconnaissance de virus frôlant 92 % (mode heuristique) et une absence de lourdeur sur le serveur hébergeant la solution.

Nod32 reste disponible pour Windows, Windows serveur, Enterprise (console d’administration), Exchange, Lotus, Novell Netware et ce bon vieux DOS.

  • Site web : www.eset-nod32.fr