TOOLinux

Le journal du Libre

NeoOffice/J : l’OpenOffice du Mac avance sereinement

lundi 20 juin 2005

Sous licence GNU/GPL, NeoOffice reproduit le modèle classique de la suite bureautique : traitement de texte, tableur, dessin et présentation. Désormais, les développeurs vont s’atteler à la stabilisation de l’interface encore quelque peu poussive, pour mieux l’intégrer encore à MacOS X. Rappelons que jusqu’ici, seuls Microsoft Office et AppleWorks/iWork occupent le terrain du Mac, aux côtés de logiciels plus légers comme Abiword.

Comptez 120 Mo de données à rapatrier depuis les différents miroirs présentés sur le site de NeoOffice.

Notre avis : interface encore un peu déroutante pour les utilisateurs de MacOS X, manque d’intégration et démarrage poussif. Certains fonctionnalités sont lentes. Le logiciel se montre toutefois très à l’aise avec la plupart des documents Word que nous avons visualisés et manipulés (hormis quelques erreurs de pagination et de sauts de page), même ceux contenant des graphes et tableaux. On a aimé : la proposition directe, dès l’installation terminée, de mettre à jour la suite en téléchargeant le dernier patch (correctif) pesant à peine 5 Mo.

Capture d’écran :