TOOLinux

Le journal du Libre

Netscape est mort, une nouvelle fois.

lundi 31 décembre 2007

Le blog de Netscape annonce qu’aucun développement ne sera plus réalisé après le 1er février 2008. Seules quelques mises à niveau de sécurité seront assurées : les utilisateurs de Netscape sont invités à simplement se tourner vers Firefox, preuve que l’histoire ne peut pas se retourner contre elle-même.

Au fond, quelle importance ? La nostalgie, sans doute, celle de savoir une marque toujours très forte opérer en se basant sur le succès de Firefox. Au fond, la version actuelle de Netscape n’est qu’une édition très personnalisé de Firefox : était-il utile de lui couper les ailes, alors que très peu de développements doivent avoir été accordés à ce produit dérivé ?

C’est qu’il en aura vu, Netscape, depuis son rachat par AOL en 1999. Un manque de réactivité face à un Internet Explorer omnipotent début des années 2000, une lente descente aux enfers dans les habitudes des internautes, puis le très difficile accouchement de Mozilla, issu du code-source de Netscape. Il aura fallu attendre l’avènement de Firefox et son incroyable succès pour retourner la tendance, là où, jusqu’ici, Opera et Safari ont échoué.

Ne pleurons pas trop : Netscape a connu d’autres trépas. La marque reste propriété d’AOL et, aux dernières nouvelles, le portail netscape.com coule toujours des jours très rentables.

L’avis de Tristan Nitot, Président de la Fondation Mozilla, ce dimanche : "J’ai un point de vue très mitigé vis à vis de Netscape et d’AOL. D’un coté, Netscape a été très innovant les premières années et a su populariser le Net et le rendre utilisable par une frange plus importante de la population. Mais après 1999, suite au rachat par AOL, l’innovation a cessé et une seule chose bien est sortie de cette période là : le projet Mozilla, et Firefox en particulier. Tout le reste n’est qu’une succession de tentatives maladroites de tirer un peu de revenu d’une marque moribonde, alors que tous ceux qui avaient participé à l’aventure Netscape étaient partis ou licenciés. Pour moi qui ai vécu la grande époque de Netscape, cette descente aux enfers me faisait mal au coeur. Pourtant, c’est aussi grâce à Netscape et AOL que Firefox a pu exister (parfois malgré eux). Rien que pour cela, on peut leur rendre hommage."

En attendant, la version 9.0.0.5 est toujours bien vivante...