TOOLinux

Le journal du Libre

Newsbeuter ou les flux RSS en mode texte

samedi 29 août 2009

Mon histoire avec les flux RSS a commencée il y a environ 3 ans avec Thunderbird. Jonglant souvent entre mon PC fixe et un vieux portable selon les besoins de mes chères têtes blondes, il m’a semblé utile de disposer d’une solution me permettant de les consulter depuis n’importe quel poste. Netvibes m’est alors apparu comme LA solution.

Au bout de quelques mois de pratique, l’ajout d’environ 200 à 300 flux et d’une quinzaine d’onglets pour les classer, j’ai commencé à sentir les limites de cet outil dont je trouvais l’ergonomie peu adaptée au traitement de gros volumes. Cependant, il a peut-être évolué depuis, j’avoue ne pas être retourné le voir depuis pas mal de temps. Je me suis alors tourné vers Google Reader dont j’ai trouvé le fonctionnement diablement productif et ergonomique.

Vint ensuite l’époque des doutes et des convictions : j’arrête de d’éparpiller mes données personnelles sur le web, je ramène tout chez moi. Nous sommes en fin 2008 et j’installe Tiny Tiny RSS. Bon ce n’est pas aussi productif que l’outil de Google malgré la forte ressemblance. Les performances de l’application ne sont pas aussi bonnes. Mais la liberté à un prix alors j’ai vécu avec jusqu’à cet été.

Newsbeuter, j’en avais entendu parlé par Christophe et je l’avais rangé au rayon des choses « A essayer quand j’aurais du temps ». Un rayon qui déborde régulièrement…

Cet été donc, me voila au fin fond de la Savoie et connecté au reste du monde grâce à une clé USB 3G prêtée par un ami. Enfin 3G, il n’y en avait pas. Selon les conditions météorologiques j’étais au mieux en EDGE avec environ 15Ko/s de débit voir en GPRS avec 5Ko/s. Quand on a pris l’habitude du haut débit que permet l’ADSL dans nos villes françaises, le web prend alors une toute autre saveur. Il en deviendrai presque insupportable.

Utiliser Tiny Tiny RSS dans ces conditions relevait du plus pur masochisme et j’ai mes limites aussi. C’est alors que Newsbeuter est tombé du rayon où je l’avais rangé.

L’installation sur ma Framakey de vacances, autrement dit Ubuntu se fait par un simple « sudo apt-get install newsbeuter ». Je récupère un export au format OPML de mes flux RSS et je les importe dans Newsbeuter : « newsbeuter -i nomdufichieropml ».

La liste de tous mes flux s’affiche alors dans ma console. Premier réflexe, je cherche à retrouver mes catégories. En effet, j’en lis certaines quotidiennement et d’autres quand j’ai le temps. Un coup d’oeil à la documentation et je découvre la touche « t » qui permet d’accéder aux tags l’autre nom des catégories pour Newsbeuter. Rassuré je peux donc garder mes habitudes de lecture.

La mise à jour de tous les flux se lance grâce à la touche « R ». Chose intéressante, elle s’effectue en tâche de fond et ne vous bloque pas pour la consultation des flux, un autre bon point. Bon bien sûr avec 5Ko/s de bande passante pas de miracles sur les temps de mise à jour des flux. Là où cela devient intéressant c’est sur l’affichage des articles : c’est instantané ! La mise en forme en mode texte est parfaitement lisible. Les URL raccourcies sont même allongées. Voici un exemple :

newsbeuter

Pour lire la suite, cliquez ici

- Philippe SCOFFONI