TOOLinux

Le journal du Libre

Nokia observe l’Open Handset Alliance et n’exclut pas de rejoindre Google

jeudi 8 novembre 2007

Kari Tuutti, porte-parole de la division multimédia de Nokia, reste bon joueur et ouvert : "Si nous estimons que cela peut nous être avantageux, nous pourrions songer à participer à ce projet et nous ne fermons aucune porte."

Rappelons que le projet de Google consiste à créer une alliance (Open Handset Alliance) entre constructeurs, opérateurs et éditeurs autour d’un système d’exploitation Linux mobile baptisé Android.

Google n’est pas encore un partenaire très affirmé de Nokia, en dehors de la tablette Internet N8xx. Le Finlandais a en effet plutôt privilégié ces derniers temps les rapprochements avec Yahoo et Microsoft sur ses mobiles : Flickr, Yahoo ! Go, Live Messenger.

Le constructeur détient en outre une très confortable part dans Symbian, 48 %, système qui équipe à l’heure actuelle 75 % des smartphones du marché. Mais la vision très optimiste des analystes sur les chances de réussite du projet de Google font sans doute réfléchir Nokia, dont le CEO s’est récemment avoué tourmenté par l’iPhone, terminal qui semble le rendre "parano".