TOOLinux

Le journal du Libre

Nouvelle version du Guide des logiciels libres d’IdealX

mercredi 16 juin 2004

Un outil précieux pour les entreprises

Pour élaborer la mise à jour de ce guide, la société IdealX s’est basée sur les applications les plus utilisées, représentatives et prometteuses dans chaque catégorie, en offrant aux lecteurs le cadre historique qui a permis l’explosion des solutions open source ces dernières années.

L’attribution de la "sanction finale" se base sur 2 critères fondamentaux : la veille et les retours d’expérience, s’appuyant au maximum sur la « Norme CAN/CSA-ISO/IEC-9126-96, Technologies de l’information - Évaluation des produits logiciels - Caractéristiques de qualité de logiciel et directives d’utilisation »".

"C’est clair désormais, les logiciels libres sont une véritable opportunité pour de nombreuses entreprises", délcarait Philippe DAVY, journaliste à 01 Informatique. "Pour autant, l’abondance des projets dans de nombreux domaines ne facilite pas le choix, d’autant moins que ces projets ne sont pas tous au même niveau de maturité. Dans cette optique, un guide tel que celui proposé par IDEALX s’avère un outil précieux".

Un outil qui vient d’être mis à jour ce 15 juin 2004 et dont la consultation est libre - et gratuite - sur l’Internet.

De la dynamique du phénomène

Pas question pour IdealX d’aborder la notion de guide sans rappel historique : "la communauté Open Source est le fruit d’une évolution progressive soutenue par le travail et la compétence de centaines de milliers d’informaticiens professionnels anonymes(...)" depuis les années 70.

    « L’organisation d’un projet Open Source est comparable aux projets de développement traditionnels. ’Un dictateur bienveillant’ - selon l’appellation consacrée - assure souvent les fonctions de chef de projet : c’est le cas de Linus Torvalds pour le noyau Linux, par exemple. Les efforts des développeurs sont organisés par ce chef de projet qui confie la responsabilité de sous-modules à des mainteneurs, des architectes spécialisés dans certains domaines. Des développeurs-contributeurs participent à la réalisation du code. D’autres utilisateurs participent également à la réussite du projet en testant, en packageant et en documentant le logiciel réalisé. Ils peuvent aussi assurer le support et répondre aux questions des utilisateurs sur les forums ».

De la bureautique à l’e-commerce

Parmi les catégories représentées, on trouve du côté des applications d’entreprise : CAO, e-commerce, Commerce Web, ERP CRM, Forum, Gestion de contenu, portail, générateur de rapport, portails, CTI, EAI et Workflow générique.

Mais le guide ne s’arrête pas aux entreprises, qui offre par exemple un aperçu des applications "bureautiques" (souvent appelées "desktop") les plus prometteuses : environnement de travail, navigateur, éditeur HTML, émulation ou encore fax.

A ces 2 catégories génériques s’ajoutent encore les outils de développement, l’exploitation, les serveurs d’applications et frameworks ainsi que la sécurité.

IdealX propose ensuite - et détaille ! - une compilation de 10 logiciels "incontournables" : Linux, OpenLDAP, Apache, Samba, PostgreSQL, Tomcat, Webmin, APT et Postfix. Dix logiciels "prometteurs" sont également exposés, parmi lesquels Nagios, Zope, Mozilla ou encore MySQL. On notera ici, dans la catégorie "groupware" une absence notable de choix, l’éditeur ayant jugé qu’aucune application ne se révèle tout à fait concluante pour l’instant. Et de préciser : "c’est le prochain terrain de conquête pour les technologies Open Source".

Enfin, le guide recense bien entendu les solutions développées par son géniteur, IdealX (IDX-PKI, IDX-Reverse Proxy ou Cryptonit), ainsi qu’un pertinent dossier portant sur "les enjeux de la migration vers Linux". Scénario proposé : une migration de NT4 vers Linux (mise en place et avantages).

Site web

Guide des logiciels libres libres : idealx-opensource-guide.org