TOOLinux

Le journal du Libre

OpenDocument (ODF) 1.3 : spécification, ratification, nouveautés

mercredi 22 janvier 2020

Le comité technique du consortium OASIS livre les spécifications du format OpenDocument en version 1.3. Cette nouvelle mouture entre désormais dans son processus de ratification.

ODF 1.3 (OpenDocument Format) : ratification

Annoncé fin 2019, le format OpenDocument 1.3 (utilisé notamment par la suite LibreOffice) a été ratifié par le comité technique du consortium OASIS, confirme la Document Foundation. La nouvelle version du format ODF entre à présent dans son processus de ratification, prévue fin 2020 ou début 2021. ODF 1.3 sera soumis à l’ISO pour standardisation.

OpenDocument Format : de quoi parle-t-on ?

OpenDocument est un format ouvert de données pour les applications bureautiques : traitements de texte, tableurs, présentations, diagrammes, dessins et base de données bureautique.

OpenDocument est la désignation d’usage d’une norme publiée par OASIS et dont l’appellation officielle est Open Document Format for Office Applications, également abrégée par le sigle ODF.

En France, le format OpenDocument est le seul format recommandé comme format bureautique par le Référentiel général d’interopérabilité depuis sa version 2.0 validé le 20 avril 2016.

Qui est OASIS ?

OASIS est une consortium mondial qui travaille pour la standardisation de formats de fichiers ouverts basés notamment sur XML. Il a été créé en 1993 et compte 3.500 membres faisant partie de 600 organisations dans 100 pays. Les standards produits par OASIS sont librement distribuables sur le réseau et disponibles en PDF et en général dans un format XML.

ODF 1.3 : quoi de neuf ?

Parmi les fonctionnalités principales du nouveau OpenDocument Format 1.3, on peut citer :

- Signatures numériques
- Chiffrement de documents XML avec OpenPGP
- Des améliorations dans les fonctions polynômes, la représentation des nombres (décimaux), l’espacement contextuel, en-tête et pieds de page pour la première page d’un document, etc.

Les nouvelles références sont désormais communes aux développeurs gravitant autour du format, de la Document Foundation (LibreOffice) à Collabora en passant par CIB et Microsoft.