TOOLinux

Le journal du Libre

Pour Cisco, la cybersécurité est « sur la bonne voie »

vendredi 8 mars 2019

L’année dernière, les investissements consentis dans la cybersécurité ont affiché une hausse et les professionnels de la sécurité ont adopté une approche plus proactive, selon une étude.

Ces évolutions (positives) ressortent de la 5e « Chief Information Security Officer Benchmark Study » de Cisco, une étude menée auprès de 3.200 responsables de la cybersécurité dans 18 pays.

La « cyberfatigue », en d’autres termes la renonciation de la lutte en mode virtuel, est passée de près de la moitié à trente pour cent en 2019.

Investissements à la hausse

Près de la moitié des répondants ont déclaré avoir investi davantage dans les technologies de sécurité en 2018. Un peu moins de 40 pour cent d’entre eux ont de nouveau organisé des séances de sensibilisation à l’intention de leurs collaborateurs. Une proportion identique a indiqué qu’elle se concentrait sur techniques qui pourraient contribuer à l’atténuation des risques potentiels.

Toujours selon l’étude, les entreprises portent aujourd’hui plus d’attention à la consolidation du nombre de fournisseurs de solutions de sécurité. En 2017, un peu moins de la moitié des entreprises interrogées comptaient encore au moins dix fournisseurs de cybersécurité, contre seulement 37 % aujourd’hui.

« Il s’agit d’une évolution positive, car, comme le montre l’enquête, les entreprises ayant moins de produits de sécurité distincts peuvent plus facilement gérer les nombreuses cyberalertes. »

Recul de l’apprentissage machine

L’apprentissage machine (ML) pourrait être d’un grand secours dans ce contexte, mais les résultats de l’étude indiquent plutôt que son taux d’utilisation accuse un recul : 67 % en 2019 contre 77 % en 2018. L’automatisation de la gestion des notifications suit la même tendance et passe de 83 à 75 %.