TOOLinux

Le journal du Libre

Pour Microsoft, la virtualisation concernera aussi bien l’informatique d’entreprise que l’informatique personnelle

lundi 10 septembre 2007

En 2006, 40% des entreprises utilisaient la virtualisation, contre 29% en 2005. D’ici à 2009 plus de la moitié des serveurs d’entreprise seront virtualisés selon Gartner.

Derrière le très curieux nom de baptême "Systems Center Virtual Machine Manager 2007", on trouve en réalité une suite d’applications destinées à la gestion des serveurs, virtuels ou non. Selon l’éditeur, la solution "aide les organisations à estimer et à consolider les charges des serveurs sur des machines virtuelles, ce qui libère des ressources physiques qui peuvent être supprimées ou attribuées à d’autres fins."

La particularité de Systems Center Virtual Machine Manager 2007 est qu’il est désormais capable de faire tourner des machines virtuelles prévues pour VMWare et de les convertir au format "maison". Dans une seconde étape, le logiciel sera également capable de faire tourner les machines destinées à XEN.

Le terrain de bataille de Microsoft ne s’arrêtera pas pour autant au marché des serveurs. L’éditeur estime que les particuliers et les entreprises peuvent également exploiter les capacités de la virtualisation dans leur utilisation quotidienne, au contraire de VMWare qui réserve la technologie à des applications sur serveur essentiellement : l’exécution par exemple de Windows Vista aux côtés de versions plus anciennes de Windows. On peut également imaginer l’utilisation de distributions Linux depuis un poste de travail sous Windows.

Un coup dur pour EMC, dont l’entrée en bourse de la filiale WMWare s’est faite sous les applaudissements des investisseurs il y a dix jours. C’est que VMWare détient aujourd’hui une très appréciable part de marché de 70 %. Quant à ses ventes, elles ont rien moins que doublé en une seule année.

Une version d’évaluation sera disponible à partir du 10 septembre sur le site de Microsoft. Le produit sera disponible à la vente en octobre. Une version Workgroup, adaptée aux clients PME, sera également disponible à partir de janvier 2008.

La prochaine version de System Center Virtual Machine Manager, dont le nom de code répond à « Carmine », sera adaptée à Windows Server 2008 et Viridian, ainsi que certains logiciels de virtualisation de VMware et Xen.

La guerre du virtuel a commencé. XEN doit répliquer.