TOOLinux

Le journal du Libre

Puppet 0.25.0 soigne ses performances

jeudi 15 octobre 2009

Le mécanisme de communication entre le serveur et le client a été modifiée afin d’utiliser la technologie REST. Cette modification pourra permettre à d’autres outils d’aller dialoguer simplement avec les opérations menées par Puppet.

C’est une migration effectuée en douceur, seuls les points suivants ont été migrés pour cette version :

  • Certificats
  • Catalogue
  • Rapports
  • Fichiers

Parmi les autres changements majeurs, on notera l’amélioration du support des bases de données. Il était déjà possible de réaliser une CMDB avec Puppet 0.24. Le système a été amélioré afin de pouvoir retarder les mises à jour de bases avec un système de file d’attente basé sur ActiveMQ. Cette fonctionnalité était très attendue par ceux faisant face à des fortes charges. Cette CMDB est toujours consultable avec PuppetShow, l’application en ligne de visualisation et de consultation des changements, écrite en Ruby On Rails.

De manière générale, l’amélioration des performances est très significative. On peut passer d’une exécution de 4 minutes à 40 secondes :

Finished catalog run in 235.63 seconds
Finished catalog run in 231.43 seconds
Finished catalog run in 42.74 seconds
Finished catalog run in 32.14 seconds

Au total, pas moins de 373 tickets ont été traités dans cette nouvelle version. Malgré la prudence des développeurs qui n’ont fait migrer que la moitié des communications en REST, certains défauts de jeunesse ont été constatés sur cette nouvelle version. Ainsi, ce n’est pas cette version mais sa première révision mineure (0.25.1) qui sera empaquetée sur Debian.

Michel Loiseleur