TOOLinux

Le journal du Libre

Quoi de neuf dans Red Hat Enterprise Linux 7.1 ?

vendredi 6 mars 2015

Red Hat annonce la disponibilité (partout dans le monde) de Red Hat Enterprise Linux 7.1. C’est la première mise à jour de sa plate-forme Red Hat Enterprise Linux 7, lancée en juin 2014.

Comme pour toutes les versions de Red Hat Enterprise Linux, ces améliorations sont couvertes par les services de support de Red Hat pendant 10 ans.

Red Hat Enterprise Linux 7.1 inclut plusieurs améliorations fonctionnelles pour les environnements où coexistent des systèmes d’exploitation hétérogènes, en particulier pour les infrastructures qui utilisent Active Directory. L

’intégration de SSSD et du protocole CIFS (Common Internet File System) permet d’accéder en natif aux services de fichiers et d’impression de Microsoft Windows sans passer par winbind.

L’outil LVM (Logical Volume Management) de gestion des volumes logiques inclut désormais des mécanismes de hook (crochets) supplémentaires basés sur OpenLMI pour gérer des groupes de volumes et des volumes au provisioning léger. Des fonctionnalités sont également intégrées côté client pour communiquer avec le stockage Ceph en mode bloc.

Sécurité et gestion des accès

Côté gestion des identités (IdM), des améliorations permettent d’implémenter l’authentification forte de mot de passe à usage unique via LDAP et Kerberos au moyen de jetons logiciels (ex. FreeOTP) et des jetons matériels des principaux fournisseurs tiers. De plus, le framework de contrôle des accès IdM assure un contrôle plus rigoureux des autorisations de lecture/écriture et un nouvel outil de gestion de l’autorité des certificats ou CA (Certificate Authority) rationalise les modifications des certificats CA et des chaînes de confiance.

Red Hat Enterprise Linux 7.1 propose de nouveaux outils aux développeurs dont plusieurs relatifs aux conteneurs Linux. C’est le cas du dernier package docker, d’outils d’orchestration via Kubernetes et même d’images de base de Red Hat Enterprise Linux 6 et Red Hat Enterprise Linux 7. Au-delà des conteneurs, Red Hat Enterprise Linux 7.1 inclut aussi OpenJDK 8, dernière version de la plate-forme Java SE 8 Open Source.

Côté performances, Red Hat Enterprise Linux 7.1 inclut des fonctions de stimulation des performances applicatives et des machines virtuelles, en particulier pour les charges de travail qui nécessitent beaucoup de mémoire. De plus, un mécanisme de verrouillage MCS inclus dans Red Hat Enterprise Linux 7.1 accroît les performances et l’efficacité des processeurs des grands systèmes avec des nœuds NUMA (non-uniform memory access) dimensionnables.

- Red Hat Enterprise Linux 7.1