TOOLinux

Le journal du Libre

RFi : tigres et les dragons soutiennent le pingouin

vendredi 27 août 2004

Extrait : "Objectif : encourager l’usage des logiciels libres en créant une plate-forme Linux unique en Asie. L’enjeu est double : dans un premier temps, exclure Microsoft des grands marchés publics asiatiques et ensuite, du secteur privé et des ordinateurs individuels. « Asianux » a reçu le soutien d’une entreprise japonaise privée Miracle Linux et d’un éditeur chinois de logiciels libres Red Flag Software. Reste que le capital du japonais Miracle Linux est détenu à près de 60% par le géant américain des bases de données Oracle, l’un des ennemis jurés de Microsoft et ardent défenseur de l’informatique libre".