TOOLinux

Le journal du Libre

Le cloud à son apogée en 2011 ?

lundi 3 janvier 2011

L’éditeur Progress Software publie les résultats d’une étude montrant que 14% des leaders de l’industrie s’attendent à voir une forte reprise économique en 2011.

Cette étude, menée par le cabinet Vanson Bourne auprès de 300 leaders répartis dans toute l’Europe, révèle que 36% des sondés estiment qu’il sera délicat de produire davantage avec un budget moindre l’année prochaine. Cependant, 72% admettent investir dans la technologie en prévision de cette reprise.

Dr. John Bates, Directeur technique de Progress Software, explique que
« les entreprises ont bien conscience que la reprise est en marche mais pour la plupart d’entre elles le chemin sera encore semé d’embûches. La technologie est d’ailleurs essentielle à cet égard. 68% des sondés indiquent d’ailleurs qu’ils souhaitent voir leurs investissements technologiques augmenter en 2011 ».

Seuls 11% des leaders interrogés peuvent modifier leurs processus "immédiatement si nécessaire", mais 62% soulignent que des modifications plus rapides permettraient d’améliorer le service client et 42% qu’elles réduiraient les coûts. En 2011, les entreprises adopteront de nouvelles technologies leur permettant d’optimiser encore mieux leur souplesse et leur réactivité. Les processus en temps réel, qui sont rapidement modifiables, sont désormais indispensables à la survie de l’entreprise.

Réseaux sociaux pour l’entreprise : du fait de la nécessité de répondre de façon toujours plus réactive à la demande des clients, l’importance accrue des outils de réseau social, tels que Twitter, Facebook et LinkedIn, marquera le début du déclin de la "messagerie électronique classique" telle que nous la connaissons aujourd’hui. L’amélioration continue des processus et la priorisation de facteurs tels que le service client seront stratégiques. 62% des leaders interrogés confirment que un traitement plus rapide des processus améliorerait significativement leur service client. La connexion directe à un réseau social privé incite les équipes internes à collaborer entre elles pour améliorer les processus et à placer ainsi le client directement au cœur de la stratégie de l’entreprise.

Transition des applications en silo vers une visibilité unifiée en temps réel : près de 90% des leaders interrogés considèrent que répondre en temps réel aux opportunités et menaces est un atout majeur voire décisif ; 50% indiquent en outre que la quantité d’informations impliquées dans chaque décision augmente rapidement. Toutefois, ils ne maîtrisent bien souvent pas tout car ils doivent se battre avec des données historiques hors ligne et un grand nombre de technologies et outils en silo disposant chacun de leur propre interface utilisateur. Ils ne disposent donc pas d’une vue globale et en temps réel de leur activité. 2011 verra l’avènement d’une nouvelle ère, avec l’adoption de nouvelles techniques offrant une vue unifiée des processus et des événements clés qui les affectent. Les entreprises devront de plus en plus automatiser certaines décisions et cela devra être pris en charge via la même interface.

Déploiement plus vaste des services géo-dépendants : l’intégration du lieu en tant que dimension des services offerts constituera un axe clé pour l’optimisation du chiffre d’affaires et de la compétitivité en 2011. Seules 59% des entreprises avouent avoir parfois des opportunités de ventes verticales ou croisées. Le lieu apporte désormais une nouvelle dimension à la capacité de proposer des services géo-dépendants et de proximité, et les entreprises déploieront des technologies évolutives leur permettant de suivre les utilisateurs en fonction de certaines règles de lieu et de proximité.

Intelligence inégalée des processus dans l’environnement de type cloud : 2011 verra l’avènement d’une nouvelle approche du cloud computing centrée autour des processus dynamiques offrant une souplesse et une visibilité inégalées. De nouveaux services verront le jour et permettront aux leaders de modéliser, déployer et obtenir une meilleure visibilité de leurs nouveaux process.