TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse

lundi 13 mai 2002

VNu : Red Hat lance la version 7.3 de sa distribution Linux

Visant le marché des PME et du grand public, Red Hat sort une nouvelle version de sa distribution Linux, la 7.3. Basée sur le dernier noyau 2.4.18, cette nouvelle mouture met l’accent sur le multimédia et l’Internet.
Red Hat Linux 7.3 propose des options de configuration de pare-feux personnels lors de l’installation, ainsi qu’un logiciel de vidéoconférence pour répondre aux attentes des utilisateurs individuels, des institutions éducationnelles et des petites entreprises à la recherche d’un système informatique basé sur Internet.

- Article

Solutions JDNet : Oracle dément la perte de parts de marché

Mardi dernier, le Gartner Group a lâché une information pour le moins épicée dans le monde des bases de données. IBM détiendrait désormais 34,6 % du marché global des serveurs de bases de données pour l’année 2001 alors qu’Oracle ne serait plus qu’à 32 % en valeur. IBM détrônerait donc son concurrent sur un marché de 8,8 milliards de dollars, deux ans après qu’Oracle ait déclaré que Big Blue n’était pas un acteur sur ce même marché...

Oracle met aussi en doute les choix éditoriaux du rapport : l’étude prendrait en compte la totalité du marché des bases de données pour serveurs, alors que le coeur du marché serait constitué par des bases de données ’modernes’ qui tournent sous Unix, NT ou Linux : les bases de données relationnelles.

- Article

Le Devoir : Le merveilleux monde des émulateurs

Quand l’ordinateur fait rouler des applications conçues pour un autre système d’exploitation
Mais dans les faits, qu’est ce qu’un émulateur ? Il s’agit d’un logiciel qui imite un ordinateur et son fonctionnement. Le microprocesseur, les puces spécialisées, le son, la vidéo, tout est imité par l’émulateur. On pourrait même dire qu’il s’agit du clone d’un ordinateur, mais un clone logiciel au lieu d’être un clone matériel. Toutefois, comme il n’y a plus de microprocesseurs ou de puces pour attribuer les fonctions, tout le travail effectué par ceux-ci est entièrement pris en charge par le microprocesseur de votre ordinateur

- Article

La Tribune : La justice américaine veut conclure rapidement

L’éditeur a été reconnu coupable de pratiques commerciales déloyales et veut sauver Windows d’un découpage possible. Mais la justice américaine, l’industrie informatique et les Etats américains ne sont pas d’accord sur les sanctions à imposer.

Caldera, qui avait racheté l’éditeur Digital Research, a porté plainte en 1996 contre Microsoft, faisant remarquer que les pratiques commerciales avaient été responsables de la mort commerciale de son système d’exploitation DRDOS, principal concurrent de MS-DOS, le logiciel à l’origine de la création de Microsoft. Au final, Caldera a reçu une somme d’argent du géant de Redmond pour classer l’affaire. "Une des conditions de notre accord avec Microsoft est de garder les détails de cette affaire sous silence", souligne Ransom Love, le PDG de Caldera qui est devenu un des spécialistes du monde Linux.

- Article

LinuxFrench : Bombyx : vous avez maintenant une bonne raison pour abandonner l’irc

Bombyx est "Le" client graphique S.I.L.C. (un système de commmunication ultra sécurisé et gpl, cf. \1)
Découvrons-le ensemble.
Même s’il n’offre pas toutes les caractéristiques de son grand frère "silc-client" qui soit dit en passant, est un client silc sous shell, bombyx devrait permettre à de nombreux utilisateurs de découvrir l’irc version silc, ce que l’irc aurait dû être...
Une fois l’archive décompressée, il ne vous reste plus qu’à executer le programme : bombyx
|

- Article

Mozillazine : Mozilla 1.0 Release Candidate 2 est sorti !

mozilla.org vient d’annoncer la deuxième pré-version de Mozilla 1.0, en préparation de la version finale 1.0, qui devrait être disponible à la fin du mois. Vous pouvez vous la procurer en passant par la page "releases" ou directement sur le site ftp.

Vous trouverez sur la page des notes de publication une liste complète des nouveautés. Notamment, le support du pipelining HTTP 1.1, le retrait de la barre des liens (link toolbar ) qui affectait trop les performances, et la première correction de la faille de sécurité annoncée la semaine dernière. A part ça, l’effort a porté principalement sur la stabilité, et ainsi un bon nombre de bugs provoquant un crash ont été corrigés.

- Article

Que réserve l’avenir aux projets Gnome et KDE ?

Précisons tout d’abord que le but de mon article n’est pas de relancer la guéguerre KDEGnome. Dans la suite de cette article, j’appelerai par abus "application Gnome" une application qui utilise le toolkit GTK+ et "application KDE" une application qui utilise le toolkit QT.

Si je prends Gnome maintenant, je remarque que même si le framework lui-même ne s’est pas beaucoup développé, les applications qui tournent dessus, quant à elles, deviennent de plus en plus complètes et robustes : Mozilla, Galeon, Nautilus encore ont leur équivalent sous KDE : Konqueror. Si on osait, on pourrait comparer Evolution à Kmail mais il faut bien avouer que Kmail arrive à peine à la cheville d’Evolution en terme d’interface et de fonctionnalités (calendrier, gestion poussée des contacts, etc...). Vous me direz, c’est normal car Evolution est soutenu par une équipe à plein temps (Ximian), alors que Kmail est uniquement développé par des bénévoles. C’est très juste, mais cela ne change rien : Kmail ne vaut pas Evolution (je fais remarquer ici que j’utilise Kmail comme client mail principal afin de disperser tout soupçons de parti pris).
Les applis suivantes en revanche n’ont pas leur équivalent KDE : Gnumeric, Gnucash, X-Chat, Gnome-ICU, Gabber, xmms... On pourrait argumenter longuement sur KOffice mais je trouve personnellement qu’il n’est pas à la hauteur de Gnumeric et Abiword. Je n’ai pas cité AbiWord car, bien qu’il soit très stable et importe très correctement les documents Word, il ne gère toujours pas les tableaux ce qui est un gros manque. De ce côté là, Kword ne s’en tire pas trop mal et soutient la comparaison avec AbiWord.
KDevelop est la seule appli KDE qui n’ait pas encore son équivalent sous Gnome (mais Anjuta arrive...). J’en profite d’ailleurs pour lancer une annonce : quels sont à votre avis les meilleurs logiciels de gravure sous les 2 environnements ? Perso, j’ai encore rien trouvé qui m’ait convaincu...

- Article / Source : LinuxFr.Org

RTBF : Aïbo est libre !

Aïbo, le petit chien-robot de Sony, fait des mouvements, il répond à son nom et obéit à son maître. De plus, il est sensible.
Sony a donc décidé d’ouvrir les logiciels qui gèrent Aïbo au public sous la licence GNU GPL (General Public Licence). Le but est de permettre aux développeurs d’améliorer Aïbo. Mais ceux-ci s’engagent à ce que les développements effectués soient donné gratuitement. Dans le cadre d’un développement commercial, la licence sera discutée avec SONY.

- Article