TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse du 13 mai 2003

mardi 13 mai 2003

Titre : Samedi 17 mai 2003 : La sécurité informatique et GNU-Linux

Résumé :
Les "samedis du libre" sont des rendez-vous thématiques autour des logiciels libres. Démonstrations-ateliers en présence de spécialistes.
Extrait : nformations pratiques : Rendez-vous à la Cyber-base de la Cité des sciences et de l’industrie Médiathèque Est, Niveau - 1 Paris - La Villette Entrée libre Métro : Porte de la Villette (ligne 7) Autobus : 75, 139, 150, 152, PC Parking payant : Quai de la Charente et Boulevard Macdonald

A lire sur BOOMTCHAK

Titre : Conférence sur le projet de directive européenne sur les brevets logiciels au parlement européen : avis d’ouragan pour les PME du secteur informatique et les libertés individuelles

Résumé :
Ou comment la main bien visible des géants du marché de l’informatique tente d’étrangler les PME et les individus en détruisant leur liberté d’innover et de créer
Extrait : Deux belles conclusions de ce cycle de conférences ont été offertes par Richard Stallman et "Dany le Rouge". Le premier s’est demandé ce qu’aurait fait Beethoven si les notes, les mélodies, la symphonie avait été brevetées. Combien de chefs-d’oeuvre n’auraient pas existé ? Le second s’est amusé de ce que les libéraux capitalistes deviennent des fanatiques de régulation, des socialistes ; que les "travailleurs sociaux" du capitalisme mondial justifient leur demande de brevets logiciels par la protection des PME alors que ces dernières crient "laissez-nous tranquilles !".

A lire sur Temps Réels

Titre : Microsoft se sent de plus en plus menacé par LINUX : la guerre fait rage.

Résumé :
Microsoft vient juste de gagner une bataille vieille de 10 ans contre le gouvernement US, augmente ses performances chaque trimestre mais se sent menacé de plus en plus fortement par les systémes libres au premier rang duquel LINUX
Extrait : Le duel Microsoft/LINUX se double, à tort ou à raison, d’un background philosophique entre le représentant du ‘tout commercial’ et le représentent de la ‘philosophie open source libertaire et égalitaire’. Microsoft s’incarne de plus en plus comme le ‘grand satan’ toujours de plus en plus enclin à vous enfermer dans ses solutions propriétaires et Linux apparaît de plus en plus comme la solution pour échapper à cette entreprise presque ‘satanisée’ par beaucoup de sociétaires LINUX.

Cette bataille se double aussi d’une véritable guerre économique que se livre maintenant aux yeux de tout le monde les USA et les vieux pays européens, France en tête. Les administrations européennes et la commission européenne sont suspicieuses et accusent de plus en plus Microsoft de servir directement les interets de l’appareil d’Etat américain.

A lire sur LPIC

Titre : Palm et IBM proposent une solution de déploiement d’applications nomades

Résumé :
En collaboration avec Palm, IBM vient de lancer Mobile Office Entry Jumpstart, une solution complète permettant le développement, l’expérimentation puis le déploiement d’applications nomades.
Extrait : WebSphere Everyplace Access est en effet avec les terminaux Pocket PC, Linux et Symbian. Prix d’entrée : moins de 100 000 $, terminaux Palm inclus.

A lire sur Le Monde Informatique

Titre : Internet : le PowerPC 970 fait dépasser le point d’ébullition !

Résumé :
Les conséquences de la rumeur concernant le PPC 970, processeur supposé du futur d’Apple, laissent pantois ! Principalement alimentée par le site francophone MacBidouille, elle déchaîne les passions et suscite des réactions particulièrement étonnantes. En filigrane, la confirmation que l’ère du G4 a été pour Apple une erreur stratégique fondamentale.
Extrait : Les explications techniques, que nous avons déjà détaillées, permettent de mieux comprendre la raison d’un tel saut de performances : d’un côté le processeur dispose d’une bande passante beaucoup plus importante que les PowerPC actuellement utilisés par Apple, et notamment des pipelines d’accès au moteur AltiVec, particulièrement performantes. Les dernières rumeurs colportées par Macbidouille viennent compléter un tableau dessiné avec le temps, qui pointe trop souvent vers une collaboration entre IBM et Apple, que pourrait avoir rejoint AMD, pour les prochaines générations de Mac. IBM ne fait pas grand mystère de son intérêt renouvelé de pousser la plate-forme PowerPC qu’il est le seul à maîtriser véritablement aujourd’hui, après que Motorola a plus ou moins officiellement jeté l’éponge. Apple n’a plus d’autre besoin que de se sortir de l’impasse où sa collaboration infructueuse avec Motorola l’a emmenée sur le G4

A lire sur VNUNet

Titre : Daniel Frye, directeur du IBM Linux Technology Center : « L’open source excelle pour la mise en place d’infrastructures informatiques »

Résumé :
Daniel Frye est chargé de définir la stratégie Linux d’IBM, en particulier l’implémentation du système d’exploitation dans les serveurs. Sa mission est aussi d’entretenir les relations avec la communauté des développeurs open source.
Extrait : IBM possède toute une batterie d’avocats ; de toute l’industrie informatique, sa part est certainement la plus importante en matière de licences de propriété intellectuelle. La licence GPL (General Public License) sera-t-elle mise en question par la justice ?
Je ne sais pas. Nous prenons très à coeur nos obligations envers les licences. Je crois qu’il y a un malentendu concernant Linux et les licences. Nous précisons clairement à nos clients que leurs applications ne peuvent être affectées par quelque licence que ce soit. Il est certain qu’IBM gère un très important marché de logiciels propriétaires qui ne sont pas open source. Ces logiciels sont d’ailleurs parfaitement compatibles avec Linux.

A lire sur TechUpdate de ZDNet

Titre : Le logiciel libre joue sa survie économique

Résumé :
La reconnaissance par l’Union européenne de la possibilité de breveter les logiciels signerait l’arrêt de mort économique du logiciel libre. C’est l’inquiétude exprimée par le groupe des Verts au Parlement européen, avant l’examen d’une nouvelle directive.

Extrait : n clair avec de telles visées, c’est la survie économique du logiciel libre et de ce qu’il reste de la créativité logicielle européenne qui sont en jeu. A défaut d’avoir pu s’imposer sur le marché de l’édition logicielle, l’Europe contrôle encore 60 % du secteur du logiciel libre. Moins contraignant et plus économique, le logiciel libre bénéficie aujourd’hui d’une véritable curiosité de la part des gouvernements et des administrations, lassés de solutions propriétaires jugées trop onéreuses. Une évolution qui, si elle se confirmait, pourrait contrarier les projets des grands éditeurs, à commencer par Microsoft.

La bataille politique qui se joue actuellement à Bruxelles et dans les travées du Parlement européen sera donc décisive. La semaine dernière, le groupe des Verts avait décidé de tirer la sonnette d’alarme en organisant une conférence pour présenter les enjeux du débats.

A lire sur 01Nret

Titre : La bataille fait rage entre Windows & Unix sur le plan de la vitesse de calcul.

Résumé :
Il y a quelques semaines, le serveur HP Superdome sous Windows Server 2003 réalisait 658.000 transactions à la minute, soumis au test du Transaction Processing Performance Councils (TPC-C), performance dépassée la semaine dernière par le serveur IBM p690 Turbo Unix, dont le score atteint 681.000 transactions à la minute. Mentionons que le benchmark TPC-C n’est que partiellement représentatif des performances réelles en production.

A lire sur JDNet Solutions