TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse du 16 mai 2003

vendredi 16 mai 2003

Titre :
Les géants de l’industrie entraînés dans la guerre des codes Unix/Linux

Résumé :
Après avoir déclenché les hostilités contre IBM, l’éditeur SCO Group a envoyé une lettre officielle à environ 1500 grandes entreprises internationales pour leur dire qu’utiliser des systèmes basés sur le noyau Linux pourrait leur être bientôt préjudiciable. Elle les invite donc à prendre leurs responsabilités à ce sujet.(...) Nous pensons qu’il est juste de prévenir des entreprises que Linux est lié à des questions de propriété intellectuelle », a déclaré lors à CNET News.com Chris Sontag, le responsable de SCO à l’origine de l’action juridique. Et de préciser que la lettre a été envoyée à environ 1500 entreprises internationales, dont les 500 plus grosses des États-Unis.

- Un article signé ZDNet à lire sur le site Yahoo Actualités

Titre :
SCO menace les utilisateurs de Linux

Résumé :
"Si vous utilisez Linux, sachez que vous êtes dans l’illégalité." C’est en substance l’avertissement que SCO Group, détenteur de brevets sur Unix, a envoyé à quelque 1 500 grandes entreprises...
Extrait : La question se pose également quant aux motivations profondes de SCO : alors que l’éditeur semblait vouloir bâtir son avenir autour de Linux après l’acquisition du distributeur Caldera, voilà qu’il se tire une balle dans le pied en décrédibilisant Linux. Il a du reste cessé de distribuer sa suite Linux. Il est vrai qu’il était dans une position périlleuse puisque d’un côté il distribuait une suite Linux sans réclamer de royalties et de l’autre il revendique désormais des droits à la propriété intellectuelle sur Linux. Pour certains observateurs, SCO ,n’ayant pas réussi à construire une activité Linux rentable, n’est plus du tout dans l’optique de se développer en tant qu’éditeur.

- A lire sur le site VNUNet

Titre :
Microsoft/Linux : la guerre est déclarée

Résumé :
ans certains pays, la question de l’indépendance des entreprises et des administrations vis-à-vis de Microsoft devient un enjeu politique national, observe le Gartner Group. L’éditeur prépare sa riposte...
Extrait : Pour financer ces remises, des fonds spéciaux ont été créés. C’est ce que révèle dans son édition du 15 mai 2003 le quotidien International Herald Tribune. Ce dernier fonde ses affirmations sur des mémos internes qu’il est parvenu à se procurer. L’un d’eux, envoyé par le responsable mondial des ventes, Orlando Ayala, enjoint les commerciaux à ne jamais perdre un marché public lorsqu’un produit de Microsoft, notamment Windows, est en compétition avec Linux, et ce "quelles que soient les circonstances". Il s’agit donc de ne laisser aucun espace au système d’exploitation Open source. Deux jours après le mémo d’Orlando Ayala, le responsable de l’activité services, Michael Sinneck, en envoyait un évoquant un fonds d’un montant de 180 millions de dollars essentiellement destiné à financer des ristournes sur les prestations de conseil dans le domaine des serveurs. Un domaine qui est en effet l’objet de toutes les attentions de Microsoft ces temps-ci et où la concurrence avec Linux est la plus âpre.

- A lire sur le site VNUNet

Titre :
Rediff demande s’il est temps de passer à Mozilla ou a Opera

Résumé :
Adam Hauner nous a envoyé un lien sur un article de rediff.com au sujet des alternatives à Internet Explorer comme Mozilla et Opera. L’article examine brièvement les avantages que les navigateurs alternatifs ont sur IE, dont une meilleure sécurité, la navigation par onglet et le blocage des pop-ups. Il mentionne aussi le grand choix d’extensions Mozilla disponibles, avec une mention spéciale donnée à NewsMonster l’afficheur RSS.

- A lire sur le site Mozillazine

v

Titre :
Mambo, une autre approche du CMS

Résumé :
En version simple, Mambo est un CMS destiné à la publication dans un contexte d’entreprise (l’intranet étant un excellent exemple), au-delà, c’est un petit CMS plein de qualités qui ravira ceux qui cherchent un système simple et élégant pour faire de la publication, sans avoir besoin des milliards d’options que l’on trouve dans les autres outils.
Extrait : Mambo est donc un outil de publication simple destiné à un usage en intranet ou un site corporate (mais bien entendu vous pouvez l’utiliser pour autre chose). Son côté "entreprise" se retrouve dans un certain nombre de caractéristiques, par exemple on ne peut pas commenter ses articles avec Mambo (il existe certes une extension qui le permet, mais alors dans ce cas autant utiliser un outil fait pour). Même remarque pour le forum, Mambo n’a pas de forum, il existe une adaptation de miniBBS qui fonctionne bien, mais là encore si vous voulez créer un site communautaire, Mambo n’est pas le bon outil.

- A lire sur le site Boomtchak

Titre :
Microsoft accuse Linux d’empécher la création d’emploi

Résumé :
Lors d’une déclaration publique en Espagne où il s’amuse à fourguer Xsoft à toutes les administrations espagnoles, le président de Microsoft a affirmé que le ’libre’ empéchait le developpement en Espagne d’une industrie informatique et surtout faisait perdre des emplois.

- A lire sur le site LPIC

Titre :
Entreprises et gouvernements cherchent des alternatives à Microsoft

Résumé :
Selon Gartner Dataquest, un nombre croissant d ?entreprises et de gouvernements cherchent des alternatives aux produits Microsoft. Une quête qui se traduit par un regain d ?intérêt pour le logiciel libre. Le cabinet d ?analystes attribue cette tendance au programme de licences 6.0 de l ?éditeur de Redmond ainsi qu ?aux nombreuses failles de sécurité régulièrement mises au jour dans ses produits.

Extrait : Nikos Drakos, directeur de recherche chez Gartner, prévient néanmoins que "la migration vers le logiciel libre est complexe et que les entreprises qui en font le choix doivent redéfinir leurs processus de développement, déploiement, maintenance et support de leur infrastructure informatique".

- A lire sur le site le Monde Informatique