TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse du 17 mai 2003

samedi 17 mai 2003

Titre : Braderie anti-Linux toute l’année chez Microsoft

Résumé : Héros de "Recto Verso" cette semaine : Microsoft et ses grandes braderies, Fourtou aime les fauteuils en cuir, les "ex" de VU se mettent à leur compte, Mac ne rime plus avec Kazaa, la Cnil trahie en son sein et BMW fait mieux que Windows...
Extrait supplémentaire : Le scoop perd de sa saveur quand on sait que, déjà, en Allemagne, le gouvernement a finalement renouvelé ses licences avec Microsoft, après que Berlin ait insisté lourdement sur sa lune de miel avec IBM et Suse Linux. Et de bonnes sources indiquent qu’à Londres, séduit aussi par les logiciels libres, l’éditeur négocie sec pour ne pas perdre le marché. Les remises commerciales ne sont pas, en soi, interdites bien au contraire. Sauf si un acteur dominant l’utilise pour faire obstacle à la concurrence. Un argument dont la Commission européenne, qui doit rendre bientôt son verdict sur les pratiques antitrusts de Microsoft, devra tenir compte.

- A lire sur le site ZDNet

Titre : Microsoft propose des rabais pour évincer Linux

Résumé : Équipant 90 % du parc de PC mondial avec son système d’exploitation, Microsoft ne compte pas lâcher prise et renforce les mesures visant à consolider son monopôle. The International Herald Tribune du 15 mai évoque sa nouvelle politique tarifaire pour écarter les concurrents et tenir à distance son principal rival, Linux. Des courriers électroniques internes de Microsoft révèlent que d’importantes remises, pouvant aller jusqu’à la gratuité, sont pratiquées au profit de clients susceptibles d’être perdus. Au risque de violer les lois antitrust, Microsoft passe une fois de plus à l’offensive

- A lire sur le site 01Net

Titre : SCO menace les utilisateurs de Linux

Résumé : Nouvel épisode dans l’offensive judiciaire menée par SCO Group, distributeur d’une suite Linux et éditeur d’un Unix propriétaire, afin de faire reconnaître que les droits à la propriété intellectuelle qu’il détient sur Unix ont été abusivement utilisés dans le cadre du développement de Linux. Après avoir intenté un procès sur ce thème à IBM, lui réclamant plus d’un milliard de dollars de dommages et intérêts (voir édition du 5 mai 2003), SCO vient en effet d’envoyer une lettre aux 1 500 plus grandes entreprises mondiales afin de les informer que, dans le cas où elles utilisent Linux, ce dernier est "un dérivé non autorisé" d’Unix qui viole par conséquent ses droits à la propriété intellectuelle. L’utilisation de Linux les mettrait donc en situation de faire l’objet de poursuites judiciaires.

- A lire sur le site Yahoo Actualités

Titre : Sun & HP préparent pour la fin 2003 de nouveaux serveurs Unix high-end

Résumé : Sun & HP préparent pour la fin 2003 de nouveaux serveurs Unix high-end incorporant des technologies permettant le doublement du nombre de processeurs dans un chassis existant. Ces systèmes rentreront en compétition avec le p690 d’IBM. 

- A lire sur le site Journal du Net Solutions

Titre : SCO : manoeuvres d’intimidation

Résumé : La société SCO, propriétaire d’une partie des brevets d’Unix, et qui soutient que les Linux utilisent, en toute illégalité, certaines de ses technologies, avait déjà attaqué IBM pour cette raison, lui réclamant un milliard de dollars ; les tentatives d’accord sont en cours. SCO d’attaque maintenant directement aux utilisateurs de Linux : 1500 des 2000 plus grosses sociétés mondiales ont reçu un courrier officiel leur expliquant que le fait d’utiliser une distribution Linux, "dérivé non autorisé d’Unix", les plaçait dans l’illégalité.

- A lire sur le site MacPlus

Titre : GCC 3.3 est sorti

Résumé : Le projet GNU vient de sortir une nouvelle version de sa suite de compilation (GCC, Gnu Compiler Collection), qui prend en compte les langages suivants : C, C++, Objective-C, Fortran, Java, et Ada.

Extrait supplémentaire : Au menu de cette version, on notera de nombreuses corrections de bugs, un nettoyage du code, l’ajout de nouvelles optimisations (en particulier, l’utilisation du "DFA scheduler" ainsi que le support de SSE2 et 3dNOW ! pour les architectures ia32).

- A lire sur le site LinuxFr.org

Titre : KDE et GNU, c’est le coup de foudre

Résumé : Par le passé, les relations ont été houleuses entre les équipes de KDE, et le projet GNU. Richard Stallman reprochant à KDE d’utiliser une librairie (QT) dont la licence était incompatible avec la GPL, tandis que les développeurs de KDE reprochaient à Richard Stallman de leur refuser la clause d’exception qui a été appliquée pour d’autres projets, sous X-Forms par exemple. Tout cela s’est calmé depuis que QT est passé sous licence GPL, mettant ainsi tout le monde d’accord.

Extrait supplémentaire : Mais le passé est parfois difficile à oublier, et même si le conflit sur l’interprétation des licences était soldé, KDE et GNU se regardaient un peu en chiens de faïence.

La glace a été définitivement brisée lors du salon « Linux Solutions » de février dernier (voir notre article à ce sujet).

L’équipe de KDE-France avait alors invité Richard Stallman à venir prendre une tasse de thé sur le stand KDE. L’invitation a été acceptée, la rencontre a été cordiale, et RMS a passé plusieurs heures sur le stand à découvrir la dernière version de KDE.

- A lire sur le site Linuxfrench.net

Titre : Léa Party du 14/06

Résumé : Le Samedi 14 Juin 2003 aura lieu une rencontre organisée par l’association Léa-Linux sur Paris.
Extrait supplémentaire :
- des conférences : le wifi sous Linux, la sécurité du kernel, les formats
de fichiers ouverts, de la bonne utilisation de GnuPG,...

- des ateliers : LateX, XML, Configuration de Linux (suivant la demande :
tout ne pourra pas être fait ...)

- des démos  : Mandrake PPC, Drinou-Linux,...

- des groupes de travail pour discuter de l’évolution du site, de la mise à jour
de la documentation...

- key signing party : pour signer les clés gpg (amenez vos empreintes de
clés gpg).

- une soirée pour clôturer cette journée

- A lire sur le site Lea-linux