TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse du mardi 19 mars 2002

mercredi 20 mars 2002

MacGénération : Petite victoire pour Lindows

’la justice en a décidé autrement en fin de semaine passée en rejetant cette opposition. Lindows ne se réjouit toutefois pas trop vite. La société est consciente qu’il ne s’agit là que du début d’un long combat judiciaire qu’elle est loin d’avoir gagné d’avance.’

- Article

01Net : Microsoft pourrait perdre le contrôle de Windows

La procédure d’injonction obligeant l’arrêt de l’utilisation de la marque Lindows a échoué. Le juge chargé du dossier est aussi revenu sur l’obtention des droits de la marque Windows, qui pourrait revenir dans le domaine public.
Les conséquences pour le géant de Redmond pourraient être fâcheuses car, si Lindows arrive à convaincre le jury de l’appropriation du mot Windows par Microsoft, ce dernier pourrait tout simplement perdre les droits sur la marque, qui reviendraient alors dans le domaine public.

- Article

LinuxPassion : Red Hat et Nec de conserve

Red Hat s’assure les marchés présents et à venir. Ainsi, la société américaine vient de travailler avec Nec à la mise au point d’un compilateur Gnu C Red Hat spécifique au processeur VR5500 de Nec sur base MIPS.

Des tests ont été menés et démontre que ce compilateur est (étonnamment) bien plus efficace.

- Article

ZDNet : Les serveurs américains, premiers tremplins pour les pirates

Une étude américaine révèle que le plus grand nombre d’attaques sur le net vient des États-Unis. Une première place que les auteurs, très patriotes, tentent de minimiser en s’obstinant à mettre en exergue que le reste provient de la zone pacifique.

- Article

JDNet : Lindows versus Windows : 1.0

Michael Robertson est un homme heureux : le fondateur de MP3.com, après avoir joué les barbares dans l’industrie musicale, semble bien parti pour renouveler l’exploit dans l’industrie du logiciel puisqu’il vient de gagner une première manche dans le combat qui l’oppose à... Microsoft.

Evidemment, Microsoft compte bien revenir à la charge. En attendant cette défaite offre à Lindows un tremplin pour orchestrer un marketing habile sur l’air de "David contre Goliath". Un discours dont la société de Michael Robertson a bien besoin pour galvaniser son fan club. En effet, le système Lindows n’est pas attendu avant la fin de l’année et les quelques indications techniques fournies sur le site (configuration nécessaire et champ de la compatibilité) semblent particulièrement... optimistes. Ce qui n’empêche pas la société de proposer aux personnes intéressées par le projet de devenir membre du "Lindows.com Insider"

- Article