TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse francophone

mardi 24 septembre 2002

Un accord cadre signé entre Sun Microsystems et le ministère de la jeunesse

La suite bureautique StarOffice 6.0 de Sun Microsystems mise à disposition de l’ensemble des établissements d’enseignement et de recherche dans le cadre d’un accord entre la société et le ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche

Un accord cadre signé entre Sun Microsystems et le ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche permettra aux écoles, aux collèges, aux lycées, aux établissements de recherche et aux services centraux et décentralisés du ministère qui le souhaitent d’utiliser la suite bureautique Star Office 6.0 pour tous types d’usages : pédagogique, administratif, recherche, etc.
La valeur potentielle de cette donation peut représenter jusqu’à 300 millions d’euros pour l’Etat.
StarOffice 6.0, ainsi que ses mises à jour successives, pourra être utilisée gratuitement et quel que soit le site d’utilisation (au sein de l’établissement, en mode nomade, à domicile, …) :
dans les écoles, les établissements d’enseignement ou de recherche sous tutelle du Ministère, les services centraux et décentralisés
par les collaborateurs, élèves et étudiants impliqués dans un projet pédagogique ou de recherche à but non lucratif.

La licence autorise la duplication de la suite autant de fois que nécessaire ou la mise en ligne sur un site intranet pour son utilisation individuelle ou collective.

Article (Source : Newspresspro)

L’avenir des serveurs chez Apple

À l’heure où les professionnels se réjouissent de l’arrivée dans la gamme Apple d’une machine au format industriel, il semble que cette famille de serveur monobloc soit en perte de vitesse face à un successeur encore moins encombrant.Apple propose le Xserve, qui au mieux de sa forme inclut deux G4, 2Go de DDR, et quatre disques durs IDE. Soit six fois plus de processeurs, et six fois plus de RAM qu’un G4 tour, par unité (laissons les disques durs de côté). C’est un net progrès, mais la course à la densité fait toujours rage.

Cette « course à l’armement » se justifie de plusieurs manières. D’une part, le rapide développement d’Internet a rendu nécessaire la création de machines de puissance moyenne, économiques et peu encombrantes. D’autre part, le clustering avec des solutions Linux/UNIX de plus en plus optimisées prend tout son sens avec des machines de petites tailles, et pouvant former des solutions hautement modulaires.

Article (Source : MacPlus )

Yopy, le PDA Linux, cible les développeurs et les distributeurs

Deux mois après le lancement réussi en France du PDA Linux Yopy, son distributeur Tuxmedia annonce plusieurs initiatives à destination des développeurs et distributeurs.
De très nombreuses applications du monde Linux sont déjà disponibles sur Yopy : cela s’explique par le fait que le Linux de Yopy est parfaitement standard et identique à celui d’une machine de bureau ; Avec les outils et tutoriels de la Yopythèque, il suffit de quelques heures, voire de quelques minutes pour compiler pour Yopy une application prévue pour un Linux de bureau.

La Yopythèque offre également des informations sur des sujets aussi variés que l’écriture d’applications, la configuration et la personnalisation, la mise en réseau, la francisation, etc. et permet ainsi aux développeurs d’être opérationels très vite. De nouveaux articles sont ajoutés régulièrement. En préparation notamment, des articles sur Java et Python. La Yopythèque offre également des recommandations d’applications pour les utilisateurs : tableur, navigateur Web, jeux, liens utiles, etc. Tous ces éléments sont naturellement en accès libre, selon la philosophie Linux.

Article (Source : La lettre)

Sun annonce une initiative fracassante

Mais où va Sun ? Le célèbre fabricant de serveurs informatiques a fait sensation hier en annonçant le prochain lancement d’une offre de micro-ordinateurs pour les entreprises, les collectivités et les établissements scolaires entièrement configurés sous Linux et à des prix défiants toute concurrence. Pour le moins étonnante, cette annonce signifierait que l’entreprise sortirait de son marché traditionnel pour s’attaquer à l’éternel rival Microsoft sur son propre terrain. Dotés de systèmes d’authentification basés sur des cartes Java, ces micro-ordinateurs sont destinés à des utilisations basiques en environnement professionnel ou scolaire. Ils seront équipés des logiciels que l’on trouve habituellement sous Linux, comme Mozilla, Evolution et Gnome, mais aussi de la suite bureautique Star Office que Sun distribue par ailleurs.

Article (Source : Homo Numericus)

Comment imiter des concepts SOAP avec des formulaires HTML

Les principes du SOAP utilisés pour la transmission de messages peuvent être substitués par des formulaires HTML, pour simplifier la procédure. Mode d’emploi.
Aucune partie du contenu du protocole n’est vraiment standardisée. La requête (données de formulaire) contient uniquement les attributs NAME des éléments de formulaire. Si ces éléments changent, les données soumises changent également en conséquence car ces deux entités sont liées. De plus, on ne peut pas envoyer deux éléments de données portant le même nom car il y a risque de confusion ; le système est donc peu flexible. Le document renvoyé, en revanche, l’est trop car il peut contenir n’importe quelles données.

Article (Source : Techupdate)

Le prochain processeur de Mac viendra-t-il d’IBM ?

L’amélioration du moteur des Mac recommence à tarauder les esprits : la firme de Cupertino serait en train de travailler main dans la main avec IBM à la mise au point d’une nouvelle génération de puces destinées à succéder aux G4. Les mouvements de contournement du monopole de Microsoft par IBM accentuent l’impression que Big Blue chercherait à initier un mouvement de fond dans lequel il entraînerait Apple.
Le prochain PowerPC gravé en 130 nanomètres (puis plus tard en 100) serait basé sur une technologie proche, cuivre et SOI (silicium sur isolant), déjà présente dans le POWER4. Toute la différence résiderait dans la taille et la finesse de la puce, qui est décrite comme étant aussi imposante, pour l’instant, qu’un Intel Celeron. En fait, si IBM et Apple suivent la voie tracée par le POWER4, la prochaine puce pourrait bien être multicore, c’est-à-dire disposer de plusieurs coeurs de calcul sur le même processeur. Une particularité dont pourrait tirer parti Mac OS X après recompilation. Les premiers tests réalisés auraient montré qu’une puce prototype GPUL tournant à 1 GHz serait deux fois plus rapide qu’un G4 de Motorola cadencé à la même fréquence d’horloge. D’où la future équation 1 GHz (GX) = 2 GHz (G4), où GX représente la puce sur laquelle travaillerait Big Blue. Des résultats encourageants, d’autant plus que les premières puces seraient attendues à des fréquences situées entre 1,4 et 2 GHz... Beaucoup de conditionnels, toutefois, pour un successeur du G4 qui a tout de l’Arlésienne.

Article (Source : VNU )

IBM DB2 8 met l’accent sur l’automatisation

DB2 8 facilite la configuration et l’administration afin de réduire ses coûts de gestion.

« L’assistant de configuration pose des questions sur le nombre d’utilisateurs, le volume des données, les performances réseaux, etc. Sur la base des réponses fournies, il fixe automatiquement les valeurs permettant de paramétrer le serveur », précise Frédéric Jacquet, responsable marketing produit chez IBM.

Entre autres nouveautés, la fonction Multidimensional Clustering gère des cubes de type Olap et offre d’agréger les données par une interface Wysiwyg. Intégré, l’outil DataJoiner fédère en une vue unique les données issues de bases comme celles d’Oracle, de Microsoft, d’Informix, de Sybase, etc.

Article (Source : 01Net)

Sun attaque Microsoft de front

Le metier traditionnel de Sun est la fabrication de serveurs. Mais le geant n’en est pas a sa premiere offensive sur les postes client en entreprise. A la fin des annees 1990 deja, Sun tentait un coup de poker avec la JavaStation - un client depouille qui fonctionnait grace aux ressources d’un serveur centralise. L’annonce avait fait grand bruit, mais les ventes etaient restees confidentielles. Nullement echaude par ce qu’il faut bien appeler un echec, ainsi que par le flop du Sun Ray, la firme se relance a l’assault.
En sus de Linux, les "boites mauves" seront equipees de la suite bureautique OpenOffice, du navigateur Mozilla, du client e-mail Ximian Evolution, et de l’interface Gnome. "Les applications que nous avons choisies sont la plupart du temps compatibles avec les produits de Microsoft, meme si OpenOffice eprouve des difficultes a lire les macros" - dont Microsoft garde jalousement les codes. Ces applications tourneront directement sur le poste client, mais le geant ne coupera pas le cordon ombilical qui les relie au serveur - si cher au coeur de Sun.

La "boite mauve" ne sera en effet disponible qu’en grandes quantites - 100 au minimum - et sera automatiquement fournie avec un serveur centralise. Ce noeud central stockera les parametres de l’utilisateur, les informations permettant de controler son acces, ainsi qu’un logiciel de calendrier et de messagerie electronique.

Article (Source : JDNet Solutions sur Yahoo ! Actualités )

Gobie, "un" futur installateur graphique pour OpenBSD

OpenBSD est encore aujourd’hui le système libre le plus sécurisé, mais aussi l’un des plus difficiles à installer pour un utilisateur débutant. Même pour un utilisateur de FreeBSD, celui-ci a de quoi surprendre, notamment grâce à son célèbre "disklabel".
Gobie, projet français de quelques étudiants, vient de mettre un coup de pied dans la fourmilière en créant le premier installateur graphique de qualité pour ce système...

Article (Source : LinuxFrench )