TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse francophone

lundi 30 septembre 2002

Mozillazine : Transformations XML avec CSS et DOM

Apple Developer Connection a un guide d’initiation décrivant comment afficher du XML dans Mozilla en utilisant CSS et DOM. L’article commence en expliquant comment appliquer des styles à XML en utilisant CSS et utiliser ensuite le DOM niveau 2 pour transformer une partie de la sortie en XHTML. Tout cela respecte les standards et devrait fonctionner dans n’importe quel navigateur de ’ la prochaine génération’ mais seul Mozilla est actuellement assez bon pour tous supporter. Le guide d’initiation est de Scott Andrew LePera, qui a aussi écrit le dernier article de l’ADC sur Mozilla.

Article

VNU : Deux nouveaux Linux sortent du bois

MandrakeSoft et RedHat sortent quasiment simultanément une version de leur distribution Linux respective. Outre l’habituel et toujours très complet ensemble d’applications fournies, Mandrake 9.0 et RedHat 8.0 insistent sur l’amélioration de la facilité d’utilisation.
Alors que Windows truste 94 % du marché des systèmes utilisés sur des machines "clientes", le cabinet d’étude américain IDC estimait cette part à 3,8 % pour Linux en juin dernier. On comprend mieux les efforts de Mandrake et RedHat. Idem pour le dernier arrivé Lindows, dont la version 2.0 du système est disponible depuis peu et qui appuie aussi beaucoup son discours sur son interface graphique "accessible".

Article

01Net : Le navigateur Mozilla se décline en version allégée

Avec le projet Phoenix, les développeurs de Mozilla misent sur la simplicité. Objectif : proposer un navigateur plus léger et beaucoup plus rapide, sans lésiner sur les fonctions de navigation.
Concernant ses performances, Phoenix vise à démarrer deux fois plus rapidement que Mozilla et ses déclinaisons. Le gain de temps est du même ordre pour l’ouverture d’une nouvelle fenêtre du navigateur.

A peine sorti, Phoenix a déjà été favorablement accueilli par la communauté des utilisateurs de Mozilla, si l’on en croit les premières réactions dans les forums de discussion. Certains regrettent toutefois l’absence d’une version pour Mac OS X. Seules sont proposées, pour l’instant, des déclinaisons Unix et Windows.

Article

LinuxFrench : Introduction au DNS

DNS signifie Domain Name System, c’est-à-dire système de nom de domaine en français.
Comme vous le savez, chaque ordinateur d’un réseau se doit d’avoir un nom et une adresse, et éventuellement un domaine. Un domaine est tout simplement un regroupement de machines. Il y a longtemps, on notait tout cela dans un fichier, le fameux /etc/hosts (qui existe toujours actuellement, regardez le vôtre).

Article

Les Infos : Connectix teste Virtual Server auprès de ses partenaires

Connectix, spécialiste des technologies dans le domaine des logiciels de virtualisation pour les plates-formes informatiques Intel, annonce le début des tests préliminaires de Connectix Virtual Server auprès de ses partenaires et de ses clients. Virtual Server est une solution de virtualisation d’entreprise pour la consolidation de serveurs destinée aux utilisateurs du classement Global 2000. Cette application serveur sous Windows native permet aux utilisateurs d’exécuter concurremment un large éventail de systèmes d’exploitation, notamment Windows, .Net, Linux, Unix et OS/2, et ce sur un même serveur physique. Virtual Server garantit aussi une grande compatibilité interplate-forme ainsi qu’une diminution du nombre de serveurs physiques requis.

Article

Les Infos : Arkeia 5 est désormais disponible sur UnixWare

Arkeia Corporation, éditeur de logiciels de sauvegarde en réseau, annonce la compatibilité de la toute dernière version 5 d’Arkeia, avec la nouvelle plateforme UnixWare 7.1.3. de SCO, spécialiste en solutions Unix et Linux. Le support de cette nouvelle plateforme apporte à Arkeia un élargissement de son offre hétérogène et offre à l’Unix de SCO une solution de sauvegarde omniprésente dans le monde Linux. Arkeia 5, solution de sauvegarde haute performance et multi-plateformes, offre une solution tout à fait adaptée aux utilisateurs soucieux de protéger au mieux leurs données. La version 5 succède à la 4.2, utilisée sur plus de 90 000 sites dans le monde.

Article

01Informatique : Le ServerBlade de RLX monte en puissance

Le dernier modèle lame de RLX est doté d’un PIII-M à 1,2 GHz et d’une mémoire extensible à 2 Go.
Le serveur de RLX fonctionne avec Windows 2000 Server et Advanced Server, ainsi qu’avec Red Hat Linux 7.2 et 7.3. La version 4 du logiciel d’administration Control Tower est aussi disponible. Cette édition, compatible avec les ServerBlade 1200i, offre de nouvelles fonctions de gestion des droits d’accès et de prise en charge de l’annuaire LDAP.

Elle permet d’installer de façon plus p

Article