TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse francophone

mardi 1er octobre 2002

ZDNet : Projet Xbox Linux : la console transformée en PC sous Windows

Les développeurs assidus du monde GNU/Linux ont réussi à adapter la console de Microsoft en ordinateur personnel classique sous Windows 2000, en créant un environnement PC virtuel. Et ils ne comptent pas s’arrêter là.
À la base, la Xbox a de nombreux points commun avec un ordinateur classique : elle intègre du matériel de PC standard, notamment un processeur Intel et des connecteurs USB et Ethernet. Mais Microsoft a apporté quelques petites modifications pour faire d’elle une console. « La Xbox est compatible PC à 99%.. mais il faut du temps pour repérer le 1% restant qui fait la différence », explique Michael Steil, directeur du projet. Il faut notamment ajouter une mod chip (modification chip), ou puce modifiée, à la carte mère de la console afin de lui permettre de tourner sous GNU/Linux.

Article

Techupdate : Hydra Web Server : un serveur sans OS pour une sécurité réseau optimale

Dépourvu de système d’exploitation, le serveur web de Bodacion Technologies serait imperméable à toute attaque extérieure. Un concept novateur qui, malgré son coût élevé, pourrait faire recette. Présentation.

YDRA est un serveur web qui allie matériel et logiciel afin d’améliorer la fiabilité et la sécurité. Au lieu de reposer sur un système d’exploitation comme Windows, HYDRA est un système intégré qui s’exécute sur un noyau. Bodacion compare HYDRA aux systèmes utilisés dans les pacemakers et les circuits de commandes en vol ; la société affirme que, dans la mesure où le logiciel intégré est beaucoup plus petit et moins complexe que les systèmes d’exploitation qui exécutent les serveurs PC, il est beaucoup plus fiable et plus sûr. Selon Bodacion, il s’agit de l’outil idéal pour les sociétés qui recherchent un haut degré de fiabilité, de disponibilité et de sécurité.

Mais HYDRA n’est pas un serveur spécialisé qui se cantonne à une tâche bien spécifique. Il peut remplir un certain nombre de fonctions ; comme il est livré avec Java et Genesis (petit langage de programmation orienté objets), les utilisateurs peuvent le programmer pour exécuter les applications dont ils ont besoin.

Les entreprises sont aujourd’hui dépendantes des environnements Windows, Linux et UNIX, qui présentent chacun leurs propres problèmes et vulnérabilités. Dans ce contexte, HYDRA représente une alternative au mode de pensée actuel, et pourrait permettre aux administrateurs réseau d’habilement éviter d’avoir à traiter les vulnérabilités de leur système d’exploitation.

Article

01Net : NetBSD, un Unix portable et méconnu

Une nouvelle version de NetBSD, un système d’exploitation Unix multiplate-forme, est sortie en catimini la semaine dernière. Gros plan sur l’OS le plus méconnu de la famille BSD.

L’un des objectifs de départ du projet NetBSD est de construire un système Unix extrêmement portable. Actuellement, NetBSD fonctionne sur 52 architectures matérielles différentes (soit, soixante-douze familles d’ordinateurs différentes), dont 16 familles de processeurs distinctes ! On peut faire tourner NetBSD sur une console de jeux Dreamcast, un Mac à base de processeur 68x ou encore un serveur Sun à base d’UltraSPRAC 64 bits, par exemple.

Article

Mozillazine : La part de marché globale de Mozilla continue de progresser

Selon OneStat.com, la part de marché globale de Mozilla 1.0 a doublé à 0.8 %, ce qui en fait le 7ème navigateur le plus utilisé sur le Net. Netscape 7.0 a également progressé, de 0.3 % à 0.5 %. Quoi qu’il en soit, Internet Explorer domine toujours le marché avec 94.9 % des utilisateurs.

Article

Impact Hardware : Un fou a installé 37 OS chez lui !

La plupart des records que l’on retrouve dans le Guiness sont assez farfelus. Celui-là n’est pas mal non plus. Richard Robbins, un geek de 18 ans, s’est amusé à installer 37 OS sur un seul PC, un Pentium III 1Ghz, équipé de 6 disques durs (4 Maxtor 5400 tpm, 1 Maxtor 7200 tpm et un Western Digital de 7200 tpm), tout ceci sur une Gigabite GA6VXE7+ selon le site français StayAware.com. Equipé d’une ATI Rage 128, ce PC est donc loin d’être un foudre de guerre, cependant si vous voulez en savoir plus sur l’auteur de cet exploit, je vous invite à lire l’interview de Richard Robbins faîte par Maximum PC (en anglais). Vous y apprendrez notamment que la plupart des OS sont soit gratuits, soit ce sont des versions bêtas gratuites (pour les Windows principalement).

Article

Blue Hardware : WCPUID 3.1 Build 1088 disponible

Une nouvelle version du programme WCPUID est disponible depuis hier. Pour rappel, ce petit logiciel fort utile, permet d’obtenir de nombreuses informations sur votre système : marque et modèle du processeur utilisé, fréquence de bus, coefficient multiplicateur, mémoire cache, etc...

Code source compatible avec Linux

Article

Le Monde : Quake prend les couleurs du réel

Des étudiants et des chercheurs de l’université d’Australie ont mis au point une version de Quake qui permet aux joueurs de voir leur adversaire en 3D. Outre la dimension ludique, cette innovation pourrait intéresser d’autres domaines.
Cette invention est le fruit de six années de travail axées autour des "ordinateurs transportables, qui sont des machines que vous pouvez porter et utiliser tout en gardant les mains libres", expliquait le professeur Bruce Thomas dans les colonnes du quotidien The Sydney Morning Herald. L’ordinateur utilisé pour ARQuake a été développé par les chercheurs de l’université et par des spécialistes de l’Organisation des sciences et de la technologie de la défense. Pour obtenir les meilleurs graphiques possibles, les scientifiques n’ont pas cherché à économiser du poids. Le sac à dos pèse ainsi près de 14 kilos (cette charge est surtout composée de batteries), mais Bruce Thomas estime que d’ici cinq ans l’avancée des technologies permettra à ce sac de peser moins de 1 kilo. Le joueur est également équipé d’un système de positionnement par satellite, un GPS, afin de permettre à l’ordinateur de savoir où il se trouve durant la partie. Les bâtiments du campus de l’université ont été intégrés grâce à la technique du mapping dans le logiciel Tinmith-ev05 créé par Wayne Piekarski.

Article