TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse francophone

lundi 21 octobre 2002

Les banques plaident pour une messagerie instantanée unifiée

Nombre d’applications de messageries instantanées ne sont pas compatibles entre elles. Ce qui pose un gros problème à l’industrie bancaire qui exploite ces outils en interne et en externe à la fois. Sept grands noms du secteur bancaire se sont réunis au sein d’une association pour tenter de faire entendre raison aux principaux acteurs de la messagerie en ligne.

L’un des problèmes qui se posent au secteur bancaire est de permettre à ses employés d’utiliser des outils de messagerie en interne et en externe. Selon IDC, 70 % des utilisateurs de messageries instantanées le font dans un cadre à la fois professionnel et privé. Par ailleurs, une fois la solution logicielle trouvée, se poserait le problème de la faire adopter par tous ses utilisateurs, y compris en extérieur. Ce qui est quasiment impossible sans la participation des principaux acteurs de ce marché.

Article

ZDNet : Être abonné AOL et adepte de Linux ne fait pas bon ménage

Alors qu’elle ne propose rien d’équivalent, la multinationale de l’internet attaque les auteurs français du programme Pengaol. Il permet aux abonnés d’AOL de se connecter à leur compte depuis un PC doté d’un système d’exploitation GNU/Linux.

L’équipe de Pengaol a obtempéré sur le premier point : le 14, toute référence à la marque a été supprimée et le programme est désormais renommé Peng. « Mais je ne leur cèderai jamais mon nom de domaine », assure à ZDNet Stéphane Guth, principal développeur du programme, qui dit avoir été épaulé par seulement trois amis pour le concevoir. « Si je cède, ce sera l’escalade, je les vois déjà s’en prendre à GAIM », met-il en garde. Il fait référence à un autre projet libre, qui a permis de réaliser un outil de messagerie fonctionnant sous GNU/Linux et compatible notamment avec AOL Instant Messenger.

Article

LinuxFrench : GnomeMeeting : la vidéo-conférence pour tous

GnomeMeeting est aujourd’hui la solution la plus simple et la plus aboutie pour pouvoir communiquer sous linux, que ce soit par la voix, par l’image et par le texte même si son but premier est quand même la vidéo conférence.
Les protocoles utilisés sont des standards, c’est ainsi H323 qui a été choisi pour la pour la signalisation des appels, SIP devrait aussi être bientôt disponible (nouveau protocole libre recommandé par IETF) mais aussi LPC10, GSM-06.10, MS-GSM, G.711-Alaw, G.711-uLaw, G.726 et les protocoles H.261-QCIF et H.261-CIF pour la vidéo. Cette multiplicité de protocoles utilisés lui permet ainsi de communiquer avec de nombreuses autres applications utilisants ces protocoles, et ceci tous systèmes confondus...

Article

01Net : Zinf 2.2, de Zinf.org : un nouveau venu pour lire ses MP3

Issu de l’univers Linux, Zinf lit la plupart des formats audio et comporte un gestionnaire de fichiers musicaux. Rapide et simple à utiliser, il est malheureusement en anglais.
Dernier venu, tout droit issu de l’univers Linux (c’est un logiciel libre et... gratuit), Zinf n’a rien à envier à ses concurrents. Capable de jouer la plupart des formats audio, il est doté d’un gestionnaire de fichiers musicaux.

Lors de la première utilisation, Zinf analyse le disque dur et récupère les morceaux existants. Il les classe ensuite par auteur ou album.

Article

Mozillazine : Le support des polices Xft lissées est maintenant disponible pour Mozilla en version Linux

"Trevor écrit : "comme je l’ai appris de commentaires postés dans un récent article de Slashdot, l ’anticrénelage est finalement disponible sur les versions Linux. Il existe aussi des binaire RPMs compilés pour Red Hat Linux 8.0.

"J’ai installé les RPMs sur mon système RH8, et les pages maintenant sont absolument merveilleuses. Même les menus du navigateur et les widgets sont lissés. J’ai mis une copie d’écran ici : http://vocaro.com/antialiased-mozilla.png.

D’autres binaires expérimentaux de Xft sont disponibles sur komodo.mozilla.org. Le support Xft n’est pas activé par défaut dans les binaires Linux. "

Article

Hummingbird :Version 8.0 de son offre de Connectivité

Hummingbird, spécialiste mondial des systèmes de gestion d’information d’entreprise (EIMS : Enterprise Information Management System) renforce sa position en tant que principal fournisseur et développeur de standards sur le marché de l’émulation. Composée d’Exceed, Exceed 3D, Exceed XDK et Exceed PowerSuite, la famille de produits de serveur X pour PC, Exceed est une suite de connectivité très complète. La famille Exceed 8 offre aux utilisateurs PC des solutions d’émulation vers les plates-formes UNIX (X Window), Linux, Mainframe (TN3270E), AS/400 (TN5250E), VT420, Telnet et NFS (Network File Systems).

Article

OpenBSD 3.2 : le système le plus sûr au monde ?

Avec une seule faille de sécurité majeure en six ans, OpenBSD est l’un des systèmes d’exploitation les plus sûrs au monde. L’arrivée, le mois prochain, de sa version 3.2 confirme cette réputation et préfigure de grands changements pour les versions à venir.
C’est techniquement que les choses changent vraiment. OpenBSD 3.2 inaugure une meilleure gestion de la protection mémoire, pourtant permise par les processeurs 32 bits depuis longtemps. Le système force désormais la pile à ne plus être exécutable, ce qui procure une résistance accrue aux dépassements de mémoire tampon, l’une des attaques les plus courantes. Ce changement majeur devrait se poursuivre dans les versions futures, au point où chaque objet du système aura soit des permissions en écriture, soit en exécution, mais jamais les deux au même moment. C’est un projet ambitieux et très délicat, mais s’il arrive à son terme, cela devrait augmenter grandement la résistance du système face à de nombreuses attaques courantes (limiter les dépassement de mémoire tampon, mais aussi neutraliser les root kits, par exemple)

Article

Presence-PC : De la concurrence pour Trillian

Apres Rival Messenger et Easy Message voici Gaim ! Ce Multi-Messager permet comme Trillian d’utiliser les services de ICQ, MSN, AOL, Yahoo et IRC mais également ceux de Jabber, Zephyr et Gadu-Gadu.

Article

Réseaux et Telecoms : Microsoft : Pseudo crack mais véritable S.E.

Beaucoup de bruit autour du « crack » de BetaPlace, le serveur de pré-version de Microsoft. En fait, une crédence complète –et originellement « officielle »- aurait été diffusée sur Internet, donnant ainsi à quelques collectionneurs l’occasion de télécharger quelques logiciels que l’on ne tardera pas à retrouver tôt ou tard sur certains ftp. Logiquement, le serveur fut fermé dès les premiers soupçons, les mots de passe et login des testeurs changés dans la foulée, et une procédure judiciaire entamée. Ce n’est dont pas un « hack », mais un bel exercice de « social engineering »

Article