TOOLinux

Le journal du Libre

Revue de presse francophone

lundi 20 janvier 2003

Journal du Net : OpenOffice.org : vrais enjeux et idées fausses
Par Jean-Marie Gouarné (Genicorp)

Le sujet est à la mode depuis quelques mois, et il ne se passe plus une semaine sans que la presse ne nous parle des tentations alternatives qui se font jour dans un domaine qui, jusqu’à présent et depuis une bonne décennie, est dominé par un acteur quasi-unique : le logiciel bureautique.

Inévitablement, le mot Linux s’impose à l’esprit dès qu’on parle de logiciel libre. Or, quand on parle de bureautique, il faut éviter de mélanger les problèmes. La culture dominante nous a habitués à considérer comme normal le fait que le système d’exploitation, le système de fenêtrage et la suite bureautique proviennent du même fournisseur. Par je ne sais quel dérapage rhétorique, lorsqu’il est question de remplacer Microsoft Office par OpenOffice, on se retrouve presque fatalement embarqué dans la controverse Windows versus Linux. Or ce sont deux sujets indépendants. Dans les grandes organisations, même si on commence à rêver d’un futur poste de travail 100% open source, personne n’envisage sérieusement, à court terme, de lier le déploiement d’OpenOffice (ou de StarOffice) à un changement global de plate-forme. Les discussions sur les coûts que représenterait la migration de quelques milliers d’utilisateurs bureautiques de Windows à Linux n’ont aucun rapport avec le coût du remplacement d’un logiciel bureautique par un autre, et leur intérêt immédiat est purement académique.

Article

Reuters : Microsoft révèle son code-source à la Russie

La Russie est devenue le premier pays à disposer du code-source de Microsoft, a déclaré le numéro un mondial des logiciels lundi.
La signature du "Government Security Program" de Microsoft permettra à la Russie d’adapter Windows à ses besoins et de juger de la capacité du système d’exploitation à résister au piratage.

La Russie recevra en février les premiers éléments du code, environ 30 millions de lignes composées de lettres et de chiffres.

Pour séduire les gouvernements, Microsoft a dit qu’il leur fournirait gratuitement le code-source via l’internet, à condition qu’ils ne le révèlent pas.

Article

ZDNet : Bernard Ourghanlian, CTO de Microsoft France : « L’état actuel des logiciels ne permet pas une sécurisation absolue »

Responsable de la sécurité chez Microsoft France, Bernard Ourghanlian revient sur l’impact des attaques virales et expose la politique de sécurité développée par la firme de Redmond : du choc des virus Code Red et Nimda au futur OS Palladium.
ZDNet France : Pourquoi Microsoft a créé ce poste de Chief Security Officer ?
Bernard Ourghanlian : Il reflète une prise de conscience et une volonté, particulièrement après les deux grandes vagues de virus de l’année dernière. L’arrivée en juillet 2001 de Code Red, puis le 18 septembre 2001 de Nimda, a certainement été la plus grande catastrophe de toute l’histoire informatique, avec plus d’une centaine de millions d’ordinateurs infectés dans le monde. S’il n’y avait pas eu le 11 septembre cela aurait fait la Une des journaux.

Article

01Net : SCO veut faire payer les utilisateurs de Linux

SCO chercherait à facturer l’utilisation de ses deux bibliothèques de codes Unix, SVR4 et OSR5, utilisées par des entreprises équipées de différentes versions de Linux. SCO s’appuierait sur la notion de propriété intellectuelle, l’usage de ces bibliothèques étant limité aux OS de SCO, UnixWare et OpenServer.

Article

Mozillazine : Ajout du redimensionnement automatique des images

"Hier a vu l’ajout du redimensionnant automatique des images (le bogue 73322) sur le tronc Mozilla. Une fois activé (il est désactivé par défaut) il réduit toute image plus grande que la fenêtre pour rendre cette image entièrement visible. Quand ceci est fait, le curseur au-dessus de l’image change pour vous indiquez que si vous cliquez, l’image est reconstituée à la taille normale. Vous tirez le meilleur parti des deux mondes ! Ceci n’apparaît pas actuellement dans les préférences de l’interface utilisateur de Phoenix, mais si vous mettez la préférence appropriée dans votre fichier user.js, cela fonctionne vraiment bien. C’est une des rares fonctionnalités de IE que j’ai vu et ai aimé et c’est bien que Moz l’ait aussi maintenant. Merci les gars."

Article

Unixtech : Formation « Web Components Developer » sous Linux
(Belgique)

n partenariat avec le CEFORA, STE-FI organise la formation « Web Components Developer sous Linux ».

Son objectif est de former des développeurs d’applications Web en utilisant des langages de développement libres tels que Perl, Python, PHP et Java. L’esprit de cette formation étant totalement orienté vers les solutions libres, l’unique plate-forme de développement sera Debian GNU/Linux.

- Téléphone : +32(0)43669050

- EMail : stefinf@ulg.ac.be

- Site Web : http://www.ste.fapse.ulg.ac.be/webco/

Article