TOOLinux

Le journal du Libre

Si vous écrivez, avez-vous déjà pensé à utiliser Git ?

lundi 8 avril 2019

OpenSource.com l’affirme : Git n’est pas réservé aux développeurs. Il serait même l’éditeur de texte ultime des rédacteurs et des écrivains.

Dans un très long article signé Seth Kenlon (modérateur pour Red Hat) évoque les super pouvoirs de l’éditeur open source Git : "C’est l’une des rares applications à avoir accumulé tellement de fonctions informatiques qu’elle sert désormais de moteur pour de nombreuses autres applications. (...) Si son nom est bien connu pour le développement de logiciels, Git est également capable de vous faciliter la vie dans bien des cas et d’optimiser votre organisation." Dont la rédaction de textes.

Le 14e anniversaire de Git ce 7 avril a donné l’occasion au site opensource.com de jeter un regard curieux sur son intérêt pour les éditeurs, rédacteurs et les écrivains. Et il est grand, selon Seth Kenlon.

Séparer le contenu du support de livraison

Certains écrivent de la fiction, d’autres des documents scientifiques, de la poésie, des scripts, des manuels techniques ou des articles pour des blogs. Aujourd’hui, le contenu est bien souvent décorellé du support de livraison. D’où l’utilité de séparer la production de contenu du style (ou format) final.

Ainsi, l’idée fait son chemin qu’il vaut mieux écrire comme on l’aurait fait sur une machine à écrire il y a quelques dizaines d’années, en mode "plaintext", pour ensuite exporter le contenu dans le format adapté : traitement de texte, PDF, livre électronique, application mobile. D’ailleurs, lorsqu’on souligne la popularité des éditeurs de texte (plaintext), on évoque parfois sans le savoir le "markdown", qui est un style bien plus qu’un format. L’avantage ? Une structure prévisible dont l’ordinateur peut détecter les motifs naturels pour les convertir en textes intelligents.

Git, un outil pour écrire et apprendre

L’article regorge d’arguments en faveur de Git, mais aussi de nombreux exemples concrets (thèmes, structures, commandes, clonage) : "On démarre en utilisant Git pour de petites tâches. Ensuite, plus on l’utilise, plus il conduit à se poseer des questions. In fine, plus on apprend de nouvelles choses sur lui."

Liens :

- L’article
- Git, site officiel

CG