TOOLinux

Le journal du Libre

Sortie officielle d’openSUSE 12.3

lundi 18 mars 2013

openSUSE 12.3 finit l’intégration de systemd. Les derniers environnements de bureau apportent une finition additionnelle pour l’utilisateur avec un traitement plus rapide des métadonnées, un nouveau gestionnaire d’impression et une intégration du bluetooth améliorée dans le bureau Plasma KDE. GNOME Shell apporte de son coté des notifications améliorées, un meilleur gestionnaire de fichiers et une intégration des comptes MS Exchange et Windows Live.

openSUSE 12.3 arrive avec de nouvelles technologies comme l’intégration de PostgreSQL 9.2 qui fournit le support natif de JSON (style noSQL). Nous avons bougé depuis MySQL vers MariaDB par défaut. C’est la première openSUSE fournie avec un OpenStack complet "Folsom" pour les utilisateurs du cloud et cette version fait ses débuts avec le bureau E17, Sawfish et le gestionnaire de fenêtres awesome.

Enormément d’applications sont mises à jour. DigiKam 3.0 arrive avec des capacités étendues pour le traitement par lots des images et améliore les filtres et plugins ; les principales applications PIM reçoivent des mises à jour avec Evolution qui a maintenant un dossier de recherche mis à jour automatiquement et un contrôle orthographique, alors que Kontact reçoit une recherche rapide par filtres dans le corps des mails et améliore la fenêtre de composition. Les outils de développement comme KDevelop, monodevelop et valgrind proposent un premier support d’Android ; les bibliothèques graphiques comme GTK3 et la plateforme de développement KDE sont inclues avec cette nouvelle openSUSE 12.3.

Quant au noyau, Linux 3.7 offre un large champ d’améliorations allant de la correction des bogues aux améliorations de performance et le classique support aux nouveaux matériels.

Pour prendre connaissance de l’annonce complète, rendez-vous ici (en français).