TOOLinux

Le journal du Libre

Sun se cherche une nouvelle cible. Red Hat ?

mercredi 6 octobre 2004

Sun change d’adversaire. Désormais, c’est Red Hat qui retient l’attention des stratèges de la société. A l’occasion du Massachusetts Telecommunications Council la semaine dernière, McNealy a ironisé "nous aimons Linux, pas Red Hat. (...) Nous ferons tout pour contrecarrer leurs plans de développement".

Et d’argumenter sur le prix des services liés au système d’exploitation. Normal, Sun accuse un grand nombre de migrations plus favorables au système libre qu’à son "Unix" maison, Solaris.

Pour McNealy, la gratuité de certaines solutions Linux chez Red Hat dissimule des tarifs exorbitants pour les services et les formations. Contrairement à Solaris, évidemment, système pour lequel les services reviendraient à 20 ou 30 % à peine du tarif "gratuit" pratiqué par le premier éditeur Linux.

  • Source : Desktop Pipeline